Des témoins à Jéhovah ou?

Prenons l'exemple irréfutable de leur apostatie , retirée d'une revue récente de la Tour de Garde et puis nous remonterons au fur et à mesure aux origines de la naissance de la Watch Tower et à sa signification , qui est loin d'être celle que s'en font en idée les adeptes même de cette organisation.

 

 

(N'oubliez pas dans un futur plus ou moins rapproché de vous rendre sur les nouvelles pages, ou d'autres articles également interressant sujet aux autres blogs publiés sur ce site ont attrait et qui concerne d'autres courants dits chrétiens)

2 Millions de personnes ont quittées le groupe à cause de cette image blasphématoire. J'a&éi agrandi l'image afin que le blasphème parrais-ce évident à l'image.( L'objet du délit mi image)
L'apostatie de la Watch Tower

Examinons les faits :

 

 

Dans ce dessin si vous l'examinez bien ; arrivé à hauteur de hanches de ce personnage sensé représenter Yeshoua(Jésus Christ) on remarque une protubérance sous sa robe avec une forme assez reconnaissable.

 

Comment donc se fait il que ceux qui se prétendent seuls chrétiens acceptés par YHWH(Dieu) puissent se permettrent de tels dessins, de tels détails (porno) dans les figures de  leur revue.

 

Agrandissez en bas de la page windows internet explorer de 250 à 400 fois , vous verrez tout de suite de quoi il s'agit et qu'aucun doute n'est permis sur l'intention blasphématoire de cette société(ésotérique) dont nous parlerons plus tard, plus en détail.

Ici sur ce second dessin un pseudo jésus tout nu , qui reconnaissons le n'a pas beaucoup l'air de souffrir et qui a l'air plus d'attirer la passion d'une femme pour ce Don Juan improvisé que de lui faire verser des larmes. Reconnaissons qu'aucune goutte de sang ne coule de ce corps de suplicié, ce qui en soi est déjà une apostatie (puisque nous sommes sauvés par le sang de Jésus Christ à la croix), d'ailleurs les pieds ne sont pas cloués. Mais le comble du comble c'est que juste derrier l'une des croix est en train de se dérouler un acte homo sexuel entre deux gais.

Voici d'ailleurs les explications en vidéo

Pateur Angèle Salomé et Evangéliste Christian Luc

Si vous voulez répondre n'oubliez pas d'aller  dans BLOG" VOUS PENSEZ QUOI DE CELA? sur la colonne de droite  et d'appuyer sur la ligne écrite en "bleu" et vous pourrez discuter librement. Soyez les bienvenus et que Yeshoua vous bénisse.

Couple Pastoral : Pasteur Angèle Salomé et Evangéliste Christian Luc

Les Sacrifices humains occultes

 

 

Alors que pendant près de 70 ans les transfusions étaient amplement admises et les adeptes considérés comme de bons disciples d'un pseudo Jésus( comme nous l'avons vu), pourquoi celles ci sont aujourd'hui formellement interdites?

 

 

Pour quelles raisons?

 

il fut une époque durant laquelle les transfusions sanguines étaient légitimes chez les témoins de Jéhovah :

 

""""Aujourd'hui la transfusion est une opération relativement simple et qui ne fait courir aucun risque d'infection à condition naturellement d'observer des règles actuellement bien déterminées. """""

 

L'Age d'or, 1-12-1936, page 16, édition anglaise.

 

 

""""Dieu n'a jamais publié de décrets qui interdisent l'emploi de médicaments, injections et transfusions sanguines. C'est une invention humaine qui à l'instar des pharisiens méprisent la miséricorde et la charité. Servir Jéhovah d'un plein esprit ne signifie pas mettre notre intelligence à l'index. Principalement lorsqu'il s'agit d'une vie humaine, cette vie étant d'un grand prix et sainte devant Jéhovah.""""""

 

Consolation, septembre 1945, n° 109, page 29, édition néerlandaise. "

 

 

Beaucoup de Témoins de Jéhovah ont refusé une transfusion de sang en croyant que c'était la volonté de Dieu. Combien ont perdu ainsi la vie? Il n'y a jamais eu de chiffres publiés sur le nombre de Témoins de Jéhovah qui sont morts ainsi.

Le Dr Jerry Bergman et David Reed sont arrivés à la conclusion qu'il en meurt entre 450 et 1150 par an! (source: vigi-sectes)

La raison en est (nous le verrons plus tard) que les rites occultes réclament parfois le sang de victimes en offrande au maitre de cet ordre. C'est ainsi que leur est octroyé leur pouvoir par la puissance occulte qui les gouverne.

POURQUOI ce compromis?

 

 

La WatchTower touche à l'occulte!

 

 

Elle s'allie à un spirite et s'inspire de la traduction de sa bible, qu'elle même n'a jamais traduite mais copiée chez Greber

 

 

Documentation MEDIAPART jebus1977

 

""""""Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était un dieu » conforte notre traduction». Le premier ouvrage de référence majeur de la Watchtower, «Aid to Bible Understanding», publié en 1971, utilise la traduction de Greber comme référence à Jean 1:1 dans leur propre «Traduction du monde nouveau»: «Une traduction, de l’ex-prêtre catholique Johannes Greber (éd. 1937), rend la deuxième citation du mot «dieu» dans la phrase, ainsi: un dieu».

 

Greber avait traduit le mot Grec «τον» qui se trouve dans Jean 1:1 par «un». Généralement les traducteurs orthodoxes ou conventionnels ne traduisent jamais ce mot, mais cela ne signifie pas qu'il ne s'y trouve. Néanmoins traduire ce mot par «un» ne rend pas justice à ce terme qui signifie plus proprement «unique, seul», dans le sens que ce passage doit se traduire par «la Parole était l'expression unique de Dieu» ou encore «la Parole était l'expression du Dieu unique». Une telle traduction est fortement supportée par le Grec original et n'enlève rien à la divinité de Christ, mais plutôt la confirme. Le mot «τον» est un adjectif démonstratif qui met l'emphase sur un sujet donné, nous le voyons ainsi dans Jean 1:1 εν αρχη ην ο λογος και ο λογος ην προς τον θεον και θεος ην ο λογος (Au commencement était la Parole, la Parole était l'expression unique (τον) de Dieu, car Dieu était la Parole), où il met l'emphase pour indiquer l'unicité du sujet qui précède «προς» (expression) à celui qui l'accompagne «θεον» (Dieu), et dans ce sens il porte la notion de «l'UN» ou «l'UNIQUE». De même en traduisant correctement le nom du Seigneur Jésus, nous obtenons «Jésus LE Christ», c'est à dire «Jésus l'unique Christ» ou encore «Jésus l'unique Messie. La traduction de Greber et des Témoins de Jéhovah s'avère donc être une fausse traduction conçue pour dérober Christ de sa divinité.

 

La «Aid to Bible Understanding» utilise aussi la traduction de Greber comme référence pour la traduction, par la Watchtower, de Matthieu 27:52, qui est écrite pour éliminer la référence à la résurrection des morts qui est survenue au moment de la mort de Jésus: «La traduction de Johannes Greber (1937) de ces versets se lit comme suit: «Et les tombeaux s’ouvrirent, et plusieurs corps de ceux qui étaient ensevelis furent ressuscités. Dans cette attitude ils sortirent des tombeaux, et ont été vus par plusieurs qui passaient en ce lieu, sur le chemin de retour vers la cité.», traduction qui contredit catégoriquement l'original: «Les sépulcres s'ouvrirent, et plusieurs corps de saints qui étaient morts, ressuscitèrent; Et étant sortis de leurs sépulcres après sa résurrection, ils entrèrent dans la sainte cité, et ils furent vus de plusieurs personnes.» (Bible Ostervald).

 

Les références à la traduction de Greber apparaissent plusieurs fois dans la Tour de Garde, jusqu’en 1976, après quoi ils ont cessé de l’utiliser comme source de référence, pour la répudier, finalement, en 1984.

 

Alors, qui est Johannes Greber? En Allemagne, dans les années 1920, Johannes Greber était prêtre catholique. En 1923, il fut invité par un de ses paroissiens à une rencontre de prière. Greber raconte ce qu’il y a découvert: «À peine la prière était-elle terminée qu'un garçon est tombé en avant, s’effondrant avec une expiration si soudaine que cela me fit sursauter… Après quelques secondes, le haut de son corps a été projeté à la verticale dans une série de sursauts, comme s’il était tenu par une main invisible, puis il est demeuré assis avec ses yeux fermés». Le garçon que Greber décrit était un médium et la réunion était une séance spirite. L’esprit, parlant à travers le garçon, répondait à plusieurs questions de Greber, incluant une interrogation à savoir pourquoi le christianisme n’exerçait plus une influence sur les gens à son époque: «Les enseignements du Christ ne se trouvent désormais plus dans leur pureté originale et leur clarté dans ces documents qui sont parvenus jusqu’à vous. Dans ce qui est appelé le Nouveau Testament, de nombreux paragraphes, certainement des chapitres entiers, ont été omis. Ce que vous avez maintenant, ce sont des copies mutilées… Même la dernière lettre de l’apôtre Paul, adressée à toutes les communautés chrétiennes a été détruites. Dans celle-ci, il expliquait minutieusement ces passages dans ses premiers écrits qui ont donné lieu à de l’incompréhension. Mais ses explications n’étaient pas en accord avec de nombreuses doctrines erronées qui se sont ultérieurement glissées dans la foi chrétienne».

 

L’esprit qui parlait à travers le garçon s’est plus tard identifié, précisant aussi la nature de sa mission: «Vous avez raison de me demander qui je suis, parce qu’il est de votre premier devoir de tester les esprits qui vous parlent et de vous assurez, vous-mêmes, qu’ils sont envoyés de Dieu… Je vous jure devant Dieu que je suis un de Ses bons esprits, certainement un de Ses esprits les plus élevés, mais gardez mon nom pour vous… Depuis le création du premier homme jusqu’à présent, le monde des esprits a communiqué avec l’humanité. Ceci est vrai autant des esprits bienveillants que des mauvais… Le monde des esprits, qui est séparé de vous matériellement, a différentes façons de communiquer avec vous par des moyens perceptibles à vos sens… Quand la Bible dit: ‘Dieu parlait’, ce n’était pas Dieu lui-même qui parlait, parce que, c’est une règle, Dieu parle seulement par l’entremise de ses esprits-messagers».

 

L’esprit invite alors Greber à se renseigner plus avant sur ce monde de communication spirite. Greber répond à cette invitation: «Ce qui m’a captivé par-dessus tout, et je pourrais dire, irrésistiblement, c’était cette logique convaincante et ce raisonnement tranchant de ce que je venais d’écouter pour la première fois de ma vie. Seule la vérité pouvait exercer une si grande influence sur moi, une influence de laquelle je n’avais pas le pouvoir de me retirer, même si j’y aurais été enclin… À la fin, je décidais de suivre les instructions que j’avais reçues [de l’esprit] même, si pourtant, ça signifiait le plus grand sacrifice personnel de ma part, la perte de mon poste et par conséquent de soutien».

 

Greber cherchât confirmation de la validité de l’expérience de cette séance en visitant d’autres séances et d’autres médiums, où il entendit plusieurs de ces mêmes «vérités» proclamées. Plus tard, il renonça à son statut de prêtre catholique et écrivit un livre en 1932 intitulé «Communication with the Spirit World of God – Its Laws and Purpose», qui expose son incursion dans le spiritisme; il décrit les vérités et principes de sa nouvelle compréhension du christianisme, révélés à lui, à travers ses communications avec les esprits. Il a aussi écrit une traduction du Nouveau Testament en 1933, aidé en cela par ses communications avec le monde des esprits. C’était cet ouvrage que la Société Watchtower utilisait pour appuyer sa propre traduction de divers versets dans sa Traduction du monde nouveau.

 

Est-ce que la Watchtower savait qui était Johannes Greber? Une explication plausible de l’utilisation, par la Société Watchtower, de la traduction de Johannes Greber est son ignorance à propos des sources et des croyances de Greber. Cependant, il est clair, à partir de leur propre littérature, qu’ils étaient au courant qu’il était un spirite: «Communication with the Spirit World – Its Laws and Its Purpose. … Conformément à son origine catholique romaine la traduction de Greber est ornée d’une croix dorée sur la page couverture. Dans l’avant-propos de son ouvrage précédemment mentionné, l’ex-prêtre Greber dit: «Le livre le plus spiritualiste le plus important est la Bible ». Sous cette impression Greber s’efforce de faire en sorte que sa traduction du Nouveau Testament soit d’une lecture très spiritualiste … La traduction de Greber de ces versets [1 Jean 4:1-3] se lit ainsi: «Mes chers amis, ne croyez pas tout esprit, mais testez les esprits, pour apprendre s’ils viennent de Dieu. Parce que plusieurs faux esprits ont émergé de l’abîme… et parlent par l’entremise de médiums humains…» Très manifestement les esprits dans lesquels l’ex-prêtre Greber croyait l’ont aidé dans sa traduction ». (Watchtower 2/15/56 p. 111, éd. angl.).

 

Notez que cet article a paru six ans avant la première référence à Greber dans la Tour de Garde, et qu’à ce moment là, la Société était bien au fait de l’existence de son livre, autant que de la nature de laquelle provenait sa traduction du Nouveau Testament. En dépit de cela, ils continuèrent à utiliser Greber comme référence pendant presque encore vingt ans, lui donnant une place importante dans leur ouvrage majeur de référence: «Aid to Bible Understanding». Une autre possibilité, pour ce qui est de l’utilisation de la traduction de Greber par la Société Watchtower est, peut être, que la Société posait un regard insouciant sur le spiritisme. Ce qui n’est pas non plus le cas. La Société Watchtower condamne énergiquement n’importe quel type de spiritisme comme moyen de communication avec les démons. Par exemple, dans leur ouvrage de référence «Insight on the Scriptures», ils disent: «Par conséquent, il s’ensuit que logiquement toutes communications qui se réclament… [des esprits] …dois être d’une source mauvaise se trouvant en opposition avec Jéhovah Dieu. La Bible indique clairement que les esprits mauvais, des démons, sont cette source mauvaise.»

 

La Société a finalement cessé de citer Greber comme référence en 1983, lorsque la rubrique suivante de «Questions des lecteurs» parut dans la Tour de Garde: «Pourquoi, ces dernières années, «La Tour de Garde» n’a-t-elle plus utilisé la traduction de Johannes Greber, un ancien prêtre catholique» ? « (…) Ce traducteur comptait sur le «monde des esprits de Dieu» pour l’éclairer sur la façon dont il devait traduire certains textes difficiles. Nous lisons en effet: «Sa femme, médium du monde des esprits de Dieu, servit souvent d’instrument pour transmettre, à son mari, le pasteur Greber, les réponses exactes provenant des messagers de Dieu». La Tour de Garde estime donc qu’il ne convient pas d’utiliser une version si étroitement liée au spiritisme (Deutéronome 18:10-2». (La Tour de Garde premier juillet 1983, p.31).

 

Est-ce que les enseignements de la Société Watchtower ont quoi que ce soit en commun avec ceux de Johannes Greber? Après sa rencontre avec les «bons esprits», par l’entremise des médiums et des séances, Greber prend des dispositions pour apprendre d’eux les principes du monde des esprits. Dans de nombreux secteurs, il a aussi cherché à mieux comprendre où, selon les esprits, le christianisme est devenu corrompu à travers le temps. Dans son livre, «Communication with the Spirit World», il dit: «Les enseignements relatifs aux lois gouvernant la «communication-spirite», que j’ai reçus…, versent tellement de lumière sur des événements racontés dans la Bible que, jusqu’à ce jour que je m'explique maintenant pourquoi je n’avais pas été capable de les comprendre… Toutefois, les grands problèmes religieux étaient ce qui m’intéressait par-dessus tout… J’[étais], en premier lieu, intéressé à découvrir si toutes les doctrines religieuses auxquelles j’avais cru, et enseignées jusque-là étaient vraies ou, si parmi les principes de mon église, il y en avait quelques-uns différant de la vérité… D’avance, je n’aurais pas pu à peine prévoir que de telles divergences se seraient révélées être si nombreuses, et aussi vastes, telles que je les ai ultérieurement découvertes… C’était du monde des esprits que j’espérais apprendre la vérité concernant les plus importantes questions de la vie». «Une fois que nous accordons la possibilité à l’homme d’être initié dans la pleine vérité, par la communication avec les bons esprits de Dieu, les fondations des églises commencent à chanceler… l’homme n’aura désormais plus à dépendre du clergé dans sa quête pour la vérité, mais par l’entremise de ses communications avec le monde des esprits de Dieu, il apprendra de la voie directe, à la source de la vérité…»

 

Ensuite, Greber énumère ses révélations du monde des esprits sur les questions majeures du christianisme: Dieu, Christ, la rédemption, le ciel et l’enfer et de nombreuses autres. Lorsque les doctrines de Greber, reçues par le canal de communication spirite, sont comparées avec celles de la Société Watchtower, la similitude est instantanément frappante et troublante.

Des templiers maçonniques

La société watchtower est un groupements maçonnique des templiers d'York une loge anglaise.

Pasteur Angèle Salomé et Evangéliste Christian Luc

Si vous voulez répondre n'oubliez pas d'aller en bas de page et appuyez sur "plan du site" écrit en petits carractères puis une fois ouvert appuyer dans BLOG sur la luminescence et vous pourrez discuter librement. Soyez les bienvenus et que Yeshoua vous bénisse.

Couple Pastoral : Pasteur Angèle Salomé et Evangéliste Christian Luc

La société Watchtower utilise le portrait d'anciens dieux et phillosophes dans ses revues.

 

Pourquoi?

Comparer avec  la tête de la statue du dieu Jupiter (Zeus Père) romain

Trés troublante la ressemblance non?

 

Fortuite? Certainement pas!

 

Non seulement ce personnage de l'Apoccalypse ressemble à Jupiter mais tiens dans sa main l'image de celui qui le carractérise au commencement de l'humanité "la tête de Nimrod" Nimrod devenu le dieu de Babel d'ou le culte de la vierge et de l'enfant (sémiramis et Nimrod réincarné) .

 

Un peu d'histoire Sémiramis était l'épouse de Nimrod, à la mort de celui ci Sémiramis couche avec son fils Mardouk(devenu aussi un dieu) il nait un enfant (Tamouz je pense) . Sémiramis prétend pour éviter de reconnaitre son forfait sexuel(l'inceste) qu' elle a eu son fils, réincarnation de Nimrod, sans rapport sexuels, d'ou les cultes millénaires de la vierge et de l'enfant parmi l'humanité toute entière, jusqu'à nos jours.

 

Selon Alexander Hillops Nimrod étant descendant de Cham aurait été un homme noir. D'ou les vêtements utilisés en partie à Babel se retrouve dans le chamanisme africain.

 

Dans les rites franc maçon templiers  trés liès aux mouvements ésotériques comme le fameux ordre anglais bien connu des franc maçons templiers de l'ordre d'York auquel appartient la watchtower(dont nous étudierons la signification magique de son nom un peu plus loin) La t^ete de Nimrod (signe templier) est représentée par la tête d'un homme noir.

 

Nimrod n'étant que la représentation originelle de ce dieu qu'on appelera Zeus chez les grecs et Jupiter chez les romains La tradition rattachée à Babel(Babylone) se perpétrant au fil du temps de civilisation en civilisation. le même dieu ne faisant que de changer de nom et de couleur, vu les différentes couches etniques et raciales touchée par ce culte.

 

D'ou comme rapel significatif de ce dieu (Jupiter) représenté sur la revue des témoins de jéhovah, c'est que le dieu réel et commun à ce culte est et s'appele "Nimrod" et qui est un signe franc maçon.

 

Si vous examinez la position des doigts du personnage(dixit Jupiter) c'est exactement la même position des doigts que celle du basphomet(le diable) donnant ses instructions.

Georges Washington et le basphomet

Voicid'ailleurs un bon exemple de ce qui est dit :

 

Georges Washington était franc maçon et sa statue est représentée sous forme du basphomet donnant instruction( quoi de plus explicite que celà) c'est exactement comme celà que le(pseudo Ange) Jupiter du dessin tiens sa main et ses doigts.

Nous apercevons d'ailleurs autour de la tête du faux Jésus( Jupiter) une auréole ax multiple couleurs qu'on pourrait être amené à prendre pour les couleurs de l'arc en ciel.

Détrompons nous :

 

1- le texte de l'apocalypse ne parle pas de ce détail  ( apoc 10 : 8-10)

2- ce ne sont pas les couleurs approprement parlées de l'arc en ciel (vérifiez)

3- L'auréole est un symbole des divinités paeinnes chez les anciens grecs et pas du tout d'origine judéo-chrétienne.

4- Voyez comme sa tête rayonne, un peu comme dans les cultes anciens rendus au dieu soleil et qu'on retrouve aussi dans certains cultes dit chrétiens(la procession).

 

Nous allons voir les couleurs de la planète Jupiter et je pense que nous comprendrons sans explication :

 

Regardez la photo :

 

 

 

 

 

 

 

 

Les couleurs de Jupiter

D'ailleurs se sont les couleurs de jupiter éclairée par le soleil.

Un autre exemple du paganisme Franc maçon des templiers d'york :

 

Eux qui nous prêchent de ne pas croire en d'autres dieux et qui sont polythéistes(non seulement ils croient en un Grand Dieu et un petit dieu, mais nous venons de le voir en Jupiter) eux qui nous enseignent de ne pas écouter les phylosophies et les phylosophes et qui pronent leurs images(ou plutôt son image).

 

Antisthène, philosophe grec Athènes v. 444 - m. en 365 av. J. -C., fondateur de l'école cynique est ressuscité pour entendre Paul parler à l'ombre de l'aérophage.  

La résurection d'Antishène phylosophe de quelques siècles avant Jésus Christ
le réssucité en question

Il est clair et net que les témoins sont certainement des témoins, mais certainement pas de Jéhovah, comme ils le revendiquent

 

Mais maintenant ils trompent des millions d'âmes qui par leurs blasphèmes contre L'Esprit de Dieu n'iront pas au paradis terrestes mais en enfer pour l'éternité.

 

 

POURTANT QUEL DEVOUEMENT , QUELLE CONSECRATION ENVERS LES IDEES DUNE TELLE ASSOCIATION EN PENSANT SERVIR LE VRAI DIEU QUI LES RECOMPENSERA( mais à tort, Dieu ne peux pas honnorer les faits et gestes ainsi inspirés par l'ennemi).

 

On pourrait être admiratifs , mais nous sommes plutôt peinés pour ces nombreuses victimes de cette hideuse société secrète abusive "WT".

Lisez ne serais-ce que les chapîtres 1 et 2 et 3 de la lettre aux Galates(gaulois de turquie) et dites moi, si vous ne croyez pas triste qu'un  tel comportement de courage et d'abnégation soit récompensé de la sorte envers ces braves gens, braves mais entièrement trompés par une organisation templière et satanique.

 

 

Prions pour ces millions de victimes de l'apostatie d'une société "docteur Faust" qui a vendue son âme au diable.

 

 

Epître de Paul aux Galates (1 / 2)


 


Chapitre 1

 

1


Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Jésus Christ et Dieu le Père, qui l'a ressuscité des morts,


2
et tous les frères qui sont avec moi, aux Églises de la Galatie :
3
que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et de notre Seigneur Jésus Christ,
4
qui s'est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père,
5
à qui soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen !
6
Je m'étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Évangile.
7
Non pas qu'il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Évangile de Christ.
8
Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème !
9
Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure : si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème !
10
Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.
11
Je vous déclare, frères, que l'Évangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme ;
12
car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus Christ.
13
Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l'Église de Dieu,
14
et comment j'étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d'un zèle excessif pour les traditions de mes pères.
15
Mais, lorsqu'il plut à celui qui m'avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m'a appelé par sa grâce,
16
de révéler en moi son Fils, afin que je l'annonçasse parmi les païens, aussitôt, je ne consultai ni la chair ni le sang,
17
et je ne montai point à Jérusalem vers ceux qui furent apôtres avant moi, mais je partis pour l'Arabie. Puis je revins encore à Damas.
18
Trois ans plus tard, je montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours chez lui.
19
Mais je ne vis aucun autre des apôtres, si ce n'est Jacques, le frère du Seigneur.
20
Dans ce que je vous écris, voici, devant Dieu, je ne mens point.
21
J'allai ensuite dans les contrées de la Syrie et de la Cilicie.
22
Or, j'étais inconnu de visage aux Églises de Judée qui sont en Christ ;
23
seulement, elles avaient entendu dire : Celui qui autrefois nous persécutait annonce maintenant la foi qu'il s'efforçait alors de détruire.
24
Et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.

Chapitre 2

 

1


Quatorze ans après, je montai de nouveau à Jérusalem avec Barnabas, ayant aussi pris Tite avec moi ;


2
et ce fut d'après une révélation que j'y montai. Je leur exposai l'Évangile que je prêche parmi les païens, je l'exposai en particulier à ceux qui sont les plus considérés, afin de ne pas courir ou avoir couru en vain.
3
Mais Tite, qui était avec moi, et qui était Grec, ne fut pas même contraint de se faire circoncire.
4
Et cela, à cause des faux frères qui s'étaient furtivement introduits et glissés parmi nous, pour épier la liberté que nous avons en Jésus Christ, avec l'intention de nous asservir.
5
Nous ne leur cédâmes pas un instant et nous résistâmes à leurs exigences, afin que la vérité de l'Évangile fût maintenue parmi vous.
6
Ceux qui sont les plus considérés-quels qu'ils aient été jadis, cela ne m'importe pas : Dieu ne fait point acception de personnes, -ceux qui sont les plus considérés ne m'imposèrent rien.
7
Au contraire, voyant que l'Évangile m'avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, -
8
car celui qui a fait de Pierre l'apôtre des circoncis a aussi fait de moi l'apôtre des païens, -
9
et ayant reconnu la grâce qui m'avait été accordée, Jacques, Céphas et Jean, qui sont regardés comme des colonnes, me donnèrent, à moi et à Barnabas, la main d'association, afin que nous allassions, nous vers les païens, et eux vers les circoncis.
10
Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j'ai bien eu soin de faire.
11
Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il était répréhensible.
12
En effet, avant l'arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens ; et, quand elles furent venues, il s'esquiva et se tint à l'écart, par crainte des circoncis.
13
Avec lui les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie.
14
Voyant qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Évangile, je dis à Céphas, en présence de tous : Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la manière des Juifs, pourquoi forces-tu les païens à judaïser ?
15
Nous, nous sommes Juifs de naissance, et non pécheurs d'entre les païens.
16
Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi.
17
Mais, tandis que nous cherchons à être justifié par Christ, si nous étions aussi nous-mêmes trouvés pécheurs, Christ serait-il un ministre du péché ? Loin de là !
18
Car, si je rebâtis les choses que j'ai détruites, je me constitue moi-même un transgresseur,
19
car c'est par la loi que je suis mort à la loi, afin de vivre pour Dieu.
20
J'ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.
21
Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s'obtient par la loi, Christ est donc mort en vain.

Chapitre 3

 

1


O Galates, dépourvus de sens ! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus Christ a été peint comme crucifié ?


2
Voici seulement ce que je veux apprendre de vous : Est-ce par les oeuvres de la loi que vous avez reçu l'Esprit, ou par la prédication de la foi ?
3
Etes-vous tellement dépourvus de sens ? Après avoir commencé par l'Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair ?
4
Avez-vous tant souffert en vain ? si toutefois c'est en vain.
5
Celui qui vous accorde l'Esprit, et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc par les oeuvres de la loi, ou par la prédication de la foi ?
6
Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice,
7
reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham.
8
Aussi l'Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d'avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : Toutes les nations seront bénies en toi !
9
de sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant.
10
Car tous ceux qui s'attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : Maudit est quiconque n'observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.
11
Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu'il est dit : Le juste vivra par la foi.
12
Or, la loi ne procède pas de la foi ; mais elle dit : Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.
13
Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois, -
14
afin que la bénédiction d'Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus Christ, et que nous reçussions par la foi l'Esprit qui avait été promis.
15
Frères (je parle à la manière des hommes), une disposition en bonne forme, bien que faite par un homme, n'est annulée par personne, et personne n'y ajoute.
16
Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n'est pas dit : et aux postérités, comme s'il s'agissait de plusieurs, mais en tant qu'il s'agit d'une seule : et à ta postérité, c'est-à-dire, à Christ.
17
Voici ce que j'entends : une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cents trente ans plus tard.
18
Car si l'héritage venait de la loi, il ne viendrait plus de la promesse ; or, c'est par la promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce.
19
Pourquoi donc la loi ? Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu'à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite ; elle a été promulguée par des anges, au moyen d'un médiateur.
20
Or, le médiateur n'est pas médiateur d'un seul, tandis que Dieu est un seul.
21
La loi est-elle donc contre les promesses de Dieu ? Loin de là ! S'il eût été donné une loi qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi.
22
Mais l'Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus Christ à ceux qui croient.
23
Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
24
Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.
25
La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.
26
Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ ;
27
vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.
28
Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus Christ.
29
Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse.

Oui on ne peut qu'être admiratif devant tant de sincérité et d'abnégation, mais sincère n'est pas synonyme de Vérité.

On peut être sincèrement dans l'erreur.

D'ailleurs je ne pense pas  à moins d'être fou, qu'on puisse se plaire là ou on est en se sachant dans l'erreur.

 

Ceux qui sont dans l'erreur ne le savent pas!

 

Mais chez les adeptes de la Watch Tower c'est pire, on crois en la Watch Tower comme on croirait au Christ, ainsi Le maitre, le patron, le chef est remplacé par la Watch Tower, quitter la Watch Tower , c'est comme quitter le vatican chez les catholiques ou quitter Jésus Christ chez tout véritable enfant de Dieu(YHWH).

 

C'est ce manque d'esprit auto critique qui les lient et les rends prisonniers de cet ensemble de gourous qui ont reniés comme le dit Paul dans l'Ecriture"reniés le maître qui les a racheté" et qui forcent ceux qui les suivent à en faire de même.

 

Voici pourquoi le dévouement des adeptes ne sera cependant jamais récompensé et donne à faire pleurer sur la volonté de ces braves gens, volonté qui n'aura servi à rien :

 

1- Ils ont reniés le maître qui les a acheté et ont mis leur confiance en d'autres personnes qui les retiennent prisonnières dans leur hérésies.(On ne peut adorer et servir que Dieu seul)

 

2- Ils pêchent continuellement contre le Saint Esprit, déclarant continuellement que tel miracle opéré par lui est de satan, malgré les mises en garde qui leur sont faites par Dieu (via son Eglise), Jésus a pourtant prévenu que ce péché ne serait jamais pardonné(mais pas si on ne savait pas; il faut alors se repentir au plus vite).

 

3- Ils enlèvent à Dieu(Fils) sa divinité et à cause de son incarnation le font passer pour un simple homme et encore pire pour un archange( ce que l'Ecriture ne dit absolument pas, une seule fois).

 

4- Ils prêchent de fausses prophéties, dont aucunes d'elles ne se sont jamais réalisées(preuve que Dieu(YHWH) ne les a jamais envoyés.

 

5- Ils violent ainsi le commandement de Dieu émis par la bouche de son apôtre Paul : de ne jamais écouter et suivre un autre évangile sous peine d'avoir cru en vain, et de rendre anathème le prédicateur d'un tel faux évangile.

 

A cet effet récapitulons un peu leur histoire chronologique eschatologique:

 

En 1887 Jésus aurait du être revenu sur terre mais de manière invisible, ce qui est faux, en Mathieu 24: jésus précise que son retour sera vu de tous les hommes.

 

1914 aurait du voir la fin de ce présent monde mauvais et le début des milles ans de rêgne du Christ, malheureusement celà n'arriva pas!

( Ce qui aurait dut être un retour visible devint un retour invisible " on peut faire dire n'importe quoi à l'invisible, loin s'en faut avec des preuves visibles". On oublia trés vite 1887.

 

1925 comme nous étions dans le rêgne de Christ(invisible cependant) il était normal que Les patriaches et les prophètes anciens reviennent sur la terre comme celà avait été annoncé dans l'Ecriture. On leur bati une superbe villa , qu'ils n'occupèrent jamais puisque ces malpolis ne daignèrent pas manifester leur gratitudes par leurs présences!

 

1941 qu'à celà ne tienne c'est dans ce caho nouvellement survennu que cette fois Jésus allait revenir(nouvel échec)

 

1975 Mais en calculant mieux qu'à celà ne tienne l'âge d'Adam conjugué à celui d'Eve agrémenté d'une fausse date de retour du peuple hébreu de Babylone ectera, eceteri, conduisit à penser que la fin aurait lieu en automne 1975.

 

Dont voici  la preuve en vidéo :

 

 

Tenez encore un autre exemple de la perfidie de cette secte satanique:

 

Si vous allez là http://www.jw.org/fr/    et que vous grossissez 400 fois en bas de la page windows sur la barre "internet" à droite il n'est plus possible de voir cette image, elle est désormais cachée par un système de camouflage judicieux et malin.

 

Depuis quelque temps les accusateurs de la watchtower dénoncaient la présence de dessins subliminaux dans les revues de la "tour de garde", et demandaient d'aller en saisir la preuve directement en saisissant cette méthode.

 

Les Watchtowériens aussi doués en informatique qu'en dessins subliminaux ont trouvés ce système pour saper cet examen de leurs revues comme sur des sites "au féminin secte" avec un  blog comme le mien évidement ce n'est pas possible de m'empêcher de copier et de recoller juste à des fins documentaires"made in watchtower society"(comme ca il ne peuvent m'accuser de rien).

Faites l'essai, je vous jure que vous ne pourrez pas voir l'image.http://www.jw.org/fr/

 

Sur cette image que voit on ? Et bien un poing américain à la main droite et un W dans les plis du vêtement , sans parler de la forme bizare de l'autre main dont on se demande bien le pourquoi de la forme bizarre(regardez une main, je vous promet que vous ne pourrez jamais y voir toutes ces formes)

ENFIN POUR L'EXEMPLE CITE CE SERA PLUS FACILE D'ALLER LA http://www.jw.org/fr/la-bible-et-vous/questions-bibliques/prier-au-nom-de-jesus/

 

Mais je laisse le premier lien, qui peut vous être utile, si vous savez recoller les images sur un site internet et ainsi les grossir. Vous sere surpris de constater que chaque image contient un message subliminal.

 

Pourquoi le point américain ? Réponse :"créer la peur" 

Pourquoi le W ? Inculquer de manière inconsciente que le refuge se trouve :  dans" la watchtower".

 

Regardons aussi à l'habillement et à la personne de Jésus : le personnage d'apocalypse "Jésus" ne ressemble , mais alors pas du tout à ce personnage sensé le représenter (qui ressemble d'ailleurs encore une fois au dieu jupiter, vu plus haut)

 

Le personnage de l'apocalypse a une forme humaine mais un aspect divin et surtout pas de barbe.

D'accord à ce moment là d'ailleurs il ne porte pas de courronne, et celui ci oui.

D'ailleurs la courronne que porte ce personnage est issue de l'histoire de babylone et deviendra un peu la courronne des rois au travers des siècles.

La courronne du vrai jésus Christ est faite de diadèmes(plusieurs).

Il porte une ceinture en or, mais au niveau de la poitrine et surtout pas une chasuble en or, de plus son visage est comme le soleil et ses pieds comme de l'airain dans une fournaise.

Sa cape à Jésus (le vrai) est de sang(couleur) donc pas en or non plus.

 

SOMME TOUTE: il ne s'agit pas Jésus du moins du vrai.

le Jésus courroné de l'appocalypse
le Jésus courroné de l'appocalypse

Ou encore ca!

Jésus Christ  (image approximative) apocalypse 1 :
Jésus Christ (image approximative) apocalypse 1 :

Nous le voyons encore une nouvelle fois, les deux personnages n'ont absolument rien à voir, le barbu représente jupiter(Nimrod) symbole de l'antichrist à venir et habillé des vêtementsroyaux et sacerdotaux dont l'origine remonte à Babylone.

 

Les témoins de jéhovah sont victimes d'une secte guidée par des serviteurs de la babylone" éternelle", mais plus pour longtemps, puisque le seul royaume éternel est celui du Massiah Yeshoua (Jésus Christ) Daniel 7;

Babylone la grande aujourd'hui en Europe va bientôt disparraitre.

INTERRESSONS NOUS MAINTENANT AU TETAGRAME YHWH OU PLUS EXACTEMENT    IHVH.

 

Les témoins de Jéhovah prétendent que ce tétagrame est ainsi ortographié en latin pour le nom de Dieu! (?) Faux!

 

J'explique pourquoi. Le iote , le het et le wet en hébreux ne peuvent contenir telles syllabes qui les suivent.

 

Le iote ne peut contenir de "é" ,le "het" oui à la limite , cependant le "vet" se dira "o" "ou"   ou simplement "v" mais pas les deux, mais il ne peut porter le son "a" à sa suite , le "het" final lui est muet.

 

Donc la prononciation Jéhovah est exclue!

 

Par contre le tétagrame peut se dire i=y; h=ha; "v"=vé; h=(muet )   IAVEH ou YAWEH.

 

Les historiens est archéologues auraient trouvés que les habitants de l'arabie dans la partie nommée Madian par la bible adoraient un Dieu nommé YAHOU.

 

Voilà qui est plausible! Nous l'avons vu on peut mettre un "a" au premier "het"  et le "vet" peut se dire "ou".

 

Les noms "Yahvé " et " Yahou" respecte la lecgique  hébraique  et sont donc chose possible.

 

 

Rappelons nous d'une chose dans l'ancien testament, Moise fuit l'Egypte à 40 ans et reste 40 ans à Madian chez son beau père qui est adorateur et prêtre(grand prêtre de Dieu) de Yahou probablement.

 

Pendant 40 ans Moise va aprrendre à servir ce nouveau Dieu et désaprendre à servir les dieux d'Egypte.

 

Puis YHWH va se manifester à lui sous forme d'un ange dans un arbuste ardent. Là il révélera son nom à Moise et lui dira de retourner en Egypte délivrer le peuple d'Israel. Il retournera dans la maison ou il a été élevé parler au nouveau pharaon assis sur le trone, que certain assimilent à Ramses II.

 

Dieu avait préparé Moise   à  adorer le vrai Dieu, maintenant il pouvait parttir.

 

Dieu lui dit qu'il reviendra sur le mont de l'apparition pour l'adorer avec le peuple, ce mont se trouvait être l'actuel mont Djebel Nélos actuellement en Arabie,   Paul le confirme d'ailleurs dans la lettre aux Galates(Galaad,gaulois).

 

Le mont Sinai n'est donc pas situé dans le désert du Sinai , au vingtième siècle fut découvert sur le mont Djebel Nélos  12 tablettes(colonnes) de marbres avec des inscriptions égyptiennes dans l'ancienne Madian en Arabie.

 

Mais d'ou vient le mot "Jéhovah" ? Et bien celà vient des croisés templiers et repris par la franc maçonnerie.

Certaines grandes loges principalement en Angleterre ont ce nom"Jéhovah" incrit avec le compac et l'équerre ou le symble du soleil "Ra".

 

 

Or on sait et c'est un fait désormais confirmé et avéré que le fondateur de la Watchtower était un  franc maçon  membre de l'ordre anglais du rite d'york, et qu'il a été enterré sur un site franc macon après sa mort.

 

La Watchtower est une organisation fondée par les illuminatis, pour détruire la vraie foi. 

 

Les templiers étaient partis à Jérusalem avec une conception catholique de Dieu, il en sont revenus complètement changés aprés qu'il soient tombés sur des documents ou les espions envoyés par les pharisiens à l'époque du Christ avaient mentionnés que Jésus avait traité le Dieu de l'ancien testament de diable.

 

 

Il est clair que Jésus avait dit (ce qui est rapporté par l'apôtre Jean, motivé par le comportement des pharisiens)que en réalité ils étaient des enfants du diable, et non que Dieu était le diable. Mais à une époque ou les écritures étaient cachées au commun des mortels, la confusion intervenue après la découverte de ces manuscrits ne tarda pas à se faire sentir.

 

Les croisés rentèrent déterminés à se retourner contre ce Dieu de l'ancien testament dans le but de servir le vrai Dieu celui de l'évangile.

 

Ils étaient partis judéo-chrétiens ils revinrent éssentiellement avec pour but de conserver uniquement l'enseignement de l'évangile.

 

Le Dieu Christos était devenu l'opposé du Dieu YHWH . Le Dieu du bien contre ce qu'ils considéraient être le Dieu du mal.

 

Il devinrent ainsi une menace pour l'église catholique qui par le bias des rois de France tenta de les faire disparaitrent, en tous les cas ils les réduirent au silence et en brulèrent quelque uns et torturèrent. 

 

La fortune était devenue une apanacée templière, ils formèrent de nouveaux groupes comme les ordres franc maçonniques, puis plus tard ouvrirent des banques ce qu'ils avaient commencés lors de l'existence des ordres templiers.

 

Beaucoup d'anciens illuminatis sortis de ces ordres affirment que ces ordres qui pronent le nom "Jéhovah" aujourd'hui sont de comportement occulte et sataniste pour la plupart.

 

Celà vous donne une idée de quel Dieu ils adorent en ce servant de ce nom(le diable).

 

On a pu d'ailleurs constater à plusieurs reprises dans les revues "Tour de Garde" de la Watch Tower des dessins subliminaux sataniques.

VOICI D'AILLEURS A CET EFFET UNE SERIE DE VIDEOS CONFERENCE FAITE PAR UN HOMME ANCIEN CHEZ LES TEMOINS DE JEHOVAH PROUVANT QUE LA SOCIETE ET SES PROPHETIES NE SONT A L'ORIGINE QUE l'INVENTION D'UN HOMME tout comme l'est le nom de Dieu "Jéhowah".

Tour de garde du monde ésotérique , reprise par la société franc maçonne complotiste du même nom
Tour de garde du monde ésotérique , reprise par la société franc maçonne complotiste du même nom

Donc comme celà vous avait été promis, voici tiré du site " wt/démasquons"              http://v.i.v.free.fr/wt/demasquons.html    un morceau d'explications au terme "watch tower ou tour de garde en français.

 

 

Rappelons au lecteur que la Watch tower a été concue dans un temple franc maçon de Pensylvanie( ce que nous veroons plus tard).

 

 

LE TEXTE SUR  les watch towers du monde ésotérique(sorcellerie) :

 

 

""""Au fait, pouvons-nous qualifier davantage l’origine du mot « Watch Tower », ce qui peut se traduire par «Tour de garde», «Tour de surveillance» ou encore «Poste de gué», selon d’autres versions des Saintes Écritures ? Quelle peut être la réelle signification de cette expression  ? Une première réponse est apportée par la Bible, dans le livre d’Isaïe 21:8. Mais cette formule a une seconde définition, plus ésotérique.

 

En fait, elle se retrouve dans le fonctionnement d’un langage particulier, appelé le « Langage des Anges », ou encore langage « Enochian » (ou Enochien). Nous sommes dans le domaine du « Satanisme ». Ce langage est basé sur un alphabet composé de 72 lettres. Celles-ci permettent la communication avec un univers parallèle (ou paranormal) qui se subdivise en quatre régions (ou paliers). Chacune d’entre elles est communément appelée « Watch Tower ». Elles se présentent comme suit :

 

- 1) Ether  : Watch Tower de la Terre

 

- 2) Astral  : Watch Tower de l’Eau

 

- 3) Mental : Watch Tower de l’Air

 

- 4) Causal : Watch Tower du Feu

 

        Pour ceux qui connaissent ces définitions, il s’agit des quatre entités fondamentales de la vie, vues par les occultistes. Atteindre chacune d’elles correspond à la maîtrise de l’impact des mots secrets du spiritisme.

 

 Il faut noter que les six volumes des « Études dans les Écritures » (auparavant ils s’intitulaient « Aurore du Millénium ») et la plupart des livres qui ont succédé, utilisent cette technique de communication.

 

 Par exemple, dans le premier tome de cette série, le «Divin plan des Ages», on nous présente un graphique basé sur une explication pyramidologique des prophéties bibliques. Les plans M (plan de l’esprit engendré), L (plan de la perfection de l’esprit), K (plan de la gloire divine), N (plan de la perfection humaine), R (plan inférieur de la race adamique) et P (plan de la justification typique) en sont une application directe. Pour en donner une définition plus globale, ce langage utilise la prononciation de syllabes qui provoquent des sons particuliers, et sur la base de la bible ou d’un grimoire.

 

Une association correcte de ces sons ouvre la communication avec son « ange gardien » ou celui d’un partenaire (car il semblerait qu’on en ait tous un ! ? ), et il paraîtrait que celui-ci ait un impact sur notre vie.

 

Nous ne pouvons nous étendre davantage sur ce sujet, car nous ne sommes pas initié à cette forme d’ésotérisme, mais ce sont nos  lectures de ces explications sur quelques sites Internet, et dans certains livres abordant le thème mystérieux de la Kabbale que nous synthétisons su maximum.

 

 Vous vous en seriez douté, ce langage est évidemment privilégié dans les temples rose-croix et francs-maçons, justement ceux d’où est issue notre chère Société. Cela vous étonne-t-il ?""""

 

D'abord souvenons nous de ceci avant de lire ce qui suit :

 

La traduction(qui n'est qu'un plagia de la traduction d'un spirite allemand Greber) de la watchtower est une traduction franc maçonne, le terme "monde nouveau" traduit l'appelation franc maçonne "nouvel ordre mondial".

 

La watchtower n'a jamais appeléesa pseudo traduction "Bible"  mais comme tous bons francs maçons "Les saintes écritures du monde nouveau" ou  "les saintes écritures du nouvel ordre mondial" . La Watch tower est un mouvement de conspiration à l'échelle mondiale "des lumières" nées au 18 ème siècle.

 

 

Voici les origines de la Watch tower(appelation tirée des milieux occultes) :

 

La Société Watch Tower sous la présidence de Charles Taze Russell

 

 

        Charles Taze Russell est né le 16 février 1852 à Allegheny (Pennsylvanie), dans une famille Protestante presbytérienne.

 

 Il est le deuxième fils de Joseph et d’Anne Elise Russell. Sa mère décède alors qu’il n’a que neuf ans. Cette disparition brutale affectera ses croyances en Dieu

 

. D’ailleurs, il quittera sa confession religieuse d’origine et se joindra à l’église congrégationaliste parce qu’il en préférait les idées.

 

Son père possède un magasin de confection vestimentaire. Le jeune Charles semble déjà doué pour les affaires, il s’associera à son père dès l’âge de 11 ans et fera fructifier leur affaire.

 

A l’âge de 16 ans, il entre dans une association religieuse pour adolescent, dont le sigle est YMCA. Nous sommes en 1868. Pour ceux qui en ont déjà entendu parler (en dehors de la chanson du même nom interprété par le groupe Village People), et surtout sur la nature de ses activités, ils auront très vite remarqué que cette branche congrégationaliste fait partie d’un cercle maçonnique « allégé », appartement au mouvement rose-croix (qui a dit : Ça commence par-là).

 

 Russell conserve des doutes récurant sur Dieu, surtout en regard des credos chrétiens qu’il trouve paradoxaux. Sa jeune foi s’émoussera.

 

 Mais un soir de 1869, lors d’une promenade, il trouvera la réponse à ses questions. Sa rencontre avec un dénommé Jonas Wendell, un Pasteur évangélique « Adventiste du Second avènement », lui redonne la confiance qui lui manquait, pour entrevoir l’amour du Dieu de l’univers.

 

 Cet homme expose des idées bibliques nouvelles, et Russell, séduit par ses explications, entame sa propre relecture du livre sacré, afin de mieux le comprendre. Sa quête de vérité vient de démarrer…

  

        Charles Russell commence à organiser sa vie à partir de cette date, avec l’objectif unique de la consacrer à la compréhension des Saintes écritures, projet louable au demeurant.

 

La littérature WT indique qu’il réunit ses plus fidèles amis, afin de les intégrer dans son groupe d’étude, et son propre père y sera aussi inclus.

 

 Pouvez-vous imaginer cela un instant ? Essayons de nous mettre à sa place. Arriverions-nous à convaincre nos amis, même les plus intimes, voir notre famille, à nous suivre dans un des projets des plus invraisemblables et philosophiques au monde, la découverte du message divin ?

 

 La WT indique même, que plus tard, Russell cédera sa chaîne de magasins et son fond de commerce pour 250 000 $, afin de les investir dans cette activité inédite.

 

 

Est-ce crédible ? Expliquons.

        Dans cette première présentation, il nous faut rajouter un détail important, passé inaperçu. La «Guerre de Sécession» a fait rage durant les années 1861 à 1865, c’est à dire, lors l’adolescence de Charles Russell.

 

Ce conflit laissera les États-Unis dans un chaos économique considérable. Il faudra d’ailleurs quelques années pour réorganiser le travail dans les états meurtris. Le chômage est conséquent, et les grèves des travailleurs sont nombreuses.

 

 

Pour calmer leurs ardeurs patriotiques et redonner de l’espoir aux foules, des orateurs s’improvisent dans les rues, dans les bars ou dans des salles publiques louées pour la circonstance (en fait, ils sont envoyés pour calmer le jeu, nous verrons par qui très bientôt).

 

 

 Ils annoncent des choses inédites, et la population les apprécie. Ces nouvelles réconfortantes ont souvent comme thème central, la Bible. L’Amérique étant une terre de liberté, les libres penseurs et les francs-maçons ont le droit de parole, et des pasteurs de tout bord s’investissent dorénavant dans une quête de prédication sans fin.

 

 

 En substance, ces prêcheurs recommandaient aux foules de ne par chercher à se venger par elles-même de l’injustice dont elles étaient victimes, mais de laisser cette tâche à Dieu. Russell deviendra l’un de ces orateurs pacifistes, il deviendra même un atout considérable.

 

 

        Mais reprenons notre narration. Pour essayer de comprendre la situation, nous allons mettre des noms sur le cercle d’amis de Russell qui participent à ses études.

 

Qui sont-ils ? La WT précise : George Stetson est Pasteur de l’église chrétienne de l’Avènement d’Edinboro (PA), George Storrs est l’Editeur de la revue «The Bible Examiner» de Brooklyn (NY), Henry Grew est un étudiant assidu de Philadelphie (PA), William Miller est un éminent Prêcheur Adventiste.

 

 

 A première vue, il ne s’agit pas de personnes banales. Elles sont toutes impliquées dans l’étude biblique depuis bien plus longtemps que Russell. Et pour cause, elles ont au minimum trente années de plus que lui.

 

 

 Il serait peut-être plus raisonnable de les désigner comme les amis intimes de son père ! Autre détail, ce sont toutes des pointures religieuses.

 

 La WT laisse entendre que les affaires de son père étaient plutôt modestes, qu’il n’était pas issu d’une riche famille américaine, tout juste des bourgeois.

 

Était-ce bien le cas ? Sinon, comment pouvait-il être intime avec de tels personnages ? Une des réponses, les plus plausibles, nous vient des loges.

 

 

 Et oui, ces messieurs étaient tous des francs-maçons accomplis. Certains d’entre eux sont aussi membres de l’ordre rose-croix.

 

 Leurs activités pastorales n’étaient en fait, que l’expression profane de leurs travaux en loge. Il faut avouer que c’était la grande mode à cette époque.

 

 Mais alors, son père fréquentait-il aussi les loges ? Effectivement, son père était un maître maçon de la loge n° 223 de Pittsburgh, sur Jefferson Street, et la loge Mizpah n° 288, à Allegheny.

 

 

 Ces loges se trouvaient d’ailleurs dans les proches environs de son commerce. Et c’est aussi dans l’une de ces loges que le jeune Charles sera « Initié » à ce que nous cherchons tous à savoir.

 

 

 Est-il possible de confirmer une telle affirmation ? Oui ! Dans son livre «Occult Theocracy», publié en 1931 aux États-Unis, Lady Queenborough (alias Edith Star Miller, compagne d’Aldoux Huxley, l’auteur du célèbre roman «Le meilleur des mondes») publia une liste non exhaustive des plus éminents francs-maçons ayant eu une influence considérable sur le cours de l’histoire américaine contemporaine.

 

 

 

A la page 737, Nous y découvrons le nom de «Charles Taze Russell, fondateur des Étudiants de la Bible, président de la Watch Tower Society». Ceci donne au moins une explication acceptable à l’usage de la «Croix dans la Couronne», elle était sa décoration maçonnique.

 

 

 

        À partir de cette date, Russell participe épisodiquement à la rédaction de quelques articles dans des journaux locaux. La WT ne précise pas leurs noms. Fritz Springmeyer cite l’un d’eux, le journal maçonnique « The Mizpah magazin ». Un des articles portera un jour ce titre évocateur : « Guetteur ! Où en est la nuit ? ».

 

 

 Cette expression, chère à l’idéologie de Russell, deviendra son leitmotiv durant toute sa vie. Durant cette période, lui et ses amis avanceront quelques dates pour la fin du monde, comme 1874, puis 1878, mais sans grand succès.

 

 

 

        Arrêtons-nous un moment sur les origines et les liens familiaux de Russell. Était-ce une simple famille américaine comme beaucoup d’autres ou bien une famille dont la renommée n’était plus à faire ?

 

 

------- Un élément de réponse nous est apporté par le livre de Robin de Ruiter (Die geheime Macht hinter den Zeugen Jehovas – La Force occulte derrière les témoins de Jéhovah) et celui de F. Springmeyer (Bloodlines of the Illuminati – La Lignée des Illuminati).--------

 

 

 

 Tous deux confirment la généalogie suivante, en lien étroit avec différentes organisations fraternelles :

 

 

. Charles Taze Russell – Chevalier Templier du rite d’York, à Allegheny (PA). Fondateur de la Watch Tower. Sa mère reçu le privilège d’être choisie comme cavalière attitrée par le célèbre franc-maçon et Illuminati «Lafayette», lors d’un passage à Philadelphie (PA).

  

. Joseph Russell – Père de Charles Taze Russell, Maître maçon.

  

. Harvey D. Russell – Chevalier Templier leader de Pittsburgh (PA) à Beaver Valley Lodge n° 8412.

 

. William H. Russell – Franc-maçon, détenteur d’actions du «Pony Express».

 

. George William Russell (1869-1935) – Membre leader de la loge Théosophique de Dublin (PA). Il écrivait des articles dans le périodique théosophique «The Irish Theosophist». Il fut initié à la loge d’Isis (incluant des rites sexuels). Il était aussi un très bon ami de William Butler, leader d’une loge rose-croix «Golden Dawn». Il écrivit quelques articles à propos des rites sataniques maçonniques utilisés dans cette loge.

 

  

. James Russell – Président de la Société Royale d’Edinburgh, laquelle fut associée avec des groupes ésotériques, tel la franc-maçonnerie.

 

  

. Archibald D. Russell (1811-1871) – Franc-maçon presbytérien, qui fut récompensé par l’Université d’Edinburgh. Il a étudié à l’Université de Bonn, Germanie. Il fut très actif dans la création de plusieurs organisations aux Etats Unis.

 

. Benjamin Russell (1761-1845) – Franc-maçon et journaliste américain.

  

. Charles H. Russell - Gouverneur du Nevada, de 1950-58, et franc-maçon du 32º, membre du rite d’York et membre de l’ordre des Shriners (hommes saints).

 

. John Stuart Russell – Franc-maçon et journaliste, Député et président de la Federal Reserve Bank de Chicago.

 

 

. Lee M. Russell (1875-1943) – Franc-maçon et Lieutenant du Gouverneur du Mississipi de 1916 à 1920.

  

. Louis A. Russell (1854-1925) – Franc-maçon, Musicien organiste de l’église South Park Presbyterian, Newark, N.J.

 

. Richard B. Russell (1861-1938) – Franc-maçon, juge, éditeur & homme d’affaires.

  

. Bertrand Russell – Scientifique renommé et Illuminati

 

 

        Comme vous pouvez le constater, cette famille est loin d’être ordinaire, comme on aimerait tant nous le faire croire…

 

 

        1876 sera l’année de la révélation pour C.T. Russell. En effet, suite à la réception fortuite d’un exemplaire du « Herald of the Morning » (Le Messager du Matin), il rencontre durant l’été, son directeur et rédacteur en chef, l’adventiste Nelson Barbour, de Rochester (NY).

 

 Cet homme deviendra son guide spirituel durant deux années, car il en savait beaucoup plus que lui sur la Bible et sur l’accomplissement de certaines de ses prophéties.

 

 C’est lui le véritable auteur de l’explication de la prophétie des 2520 ans, sensée interpréter la seconde présence (invisible) du Christ sur terre, explication encore très en vogue à l’heure actuelle chez les témoins de Jéhovah, mais qu’ils se sont attribuée en exclusivité depuis.

 

 

 Bref, Russell s’associe dans le journal de ce dernier, et y engage même une partie de ses finances personnelles.

 

Ensemble, ils publient un livre de 196 pages, intitulé «Three Worlds, and the Harvest of this World» (les Trois Mondes ou le Plan de la Rédemption), où Russell en est le co-rédacteur. Mais, cette bonne entente ne durera pas.

 

 

 A la suite d’un article controversé sur le thème de la rédemption, ils se séparent. Russell renoncera même à retrouver ses propres investissements.

 

 

 

---------- Nous sommes au printemps 1879. Dans le même temps, Russell avait acheté en 1877, une petite imprimerie religieuse en faillite qui portait le patronyme « Watch Tower ». ---------------

 

 

****Premier constat, ce nom particulier n’a pas été inauguré par Russell, ni par ses successeurs, car il existait déjà !*****

 

 

 

Autres questions qui s’imposent, qui en était le fondateur, et qu’imprime donc cette entreprise ? Laissons répondre la Société elle-même dans son livre «Prédicateurs …», qui déclare dans une note en bas de la page 48 :

 

 

« L’expression Watch Tower n’est pas propre aux écrits de Russell et des témoins de Jéhovah. En 1850, Georges Storrs a écrit un livre intitulé : «The Watch Tower, or Man in Death, and the Hope for the futur Life (La Tour de Garde ou l’homme dans la mort, et l’espoir d’une vie futur)».

 

 

 Cette expression apparaît aussi dans le titre de divers périodiques religieux». De quels périodiques religieux parlons-nous exactement ici ? Tout simplement des écrits rose-croix et francs-maçons qui étaient très en vogue à cette époque, sous la couverture religieuse.

     

radiopredication.ning[1].html
Document HTML 89.6 KB
Ecoute de l'Evangile
Quelques radios chrétiennes à écouter.
Soez bénis
radio-rfe[1].html
Document HTML 32.6 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0