Comme promis nous allons, nous attaquer aux dérvies des églises Chrétiennes, et nous commencerons par une des plus vielles et des plus anciennes de l'Europe, dont la présence est encore manifestée ne serais ce par son coté étatique gouvernant sur les êtres d'autres nations.

 

 

                                                 L'EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE

Vatican (le mont  du dieu romain paien vaticanus ou réside la basilique sazint Pierre)
Vatican (le mont du dieu romain paien vaticanus ou réside la basilique sazint Pierre)

Nous sommes au XXI siècles et encore aujourd'hui se trouve à Rome un état même pas grand comme une petite ville, mais cependant un état qui compte officielement 1 milliard 200 millions de membres ce qui n'est pas peu , mais qui dans la réalité ne correspond pas exactement à ce qu'il en apparrait sur le plan officiel.

 

Cet état toulours à titre officiel  était jusqu'à il y a peu gouverné par le pape Benoit XVI en ce début d' année de 2013 , ancien Monseigneur Razinger ayant appartenu dans sa jeunesse aux jeunesses nazies sous la période du gouvernement ou Hitler était le chancellier de l'allemagne.

 

Les papes sont promus au titre de "vicaire du Christ" Mais qu'en est il en réalité? Vicaire du Christ est il un mot juste, est ce légime? Est ce scripturaire? L'est il vraiment ou ne s'en donne t'il que le titre injustement usurpé par une organisation autant plus ténébreuse que celle que nous avons vu dans la page précédente?

 

NOUS ALLONS LE DECOUVRIR! RESTEZ ATTENTIF , IL EN VA DE VOTRE VIE PRESENTE ET FUTURE!

D'abords queques vidéos pour nous introduire dans le sujet.

Bon ok ca décoiffe un peu! Mais cependant ce n'est pas moi mais YHWH notre Dieu.Il vaut mieux être repris maintenant tant qu'il en est temps que plus tard que ce sera trop tard.

 

Dans son ouvrage  nommé "les deux babylones" Alexander Hylopse avait déjà commené a dénoncer cet état de fait, la religion Romaine ,plus que catholique qui lui n'est pas un terme inadéquat puisque voulant simplement dire unniverselle et employé jadis par les pères de l'église; la religion Romaine catholique dont dis je est une religion paienne issue des religions à mystères de l'antiquité et qui remonte à sa naissance à Babel ville de son fondateur Nimrod.

 

 

Depuis Nimrod Babel a toujours eu un représentant de cette religion diabolique à mystères; de Babel à l'empire romain toujours en place via son représentant "le vatican(dieu paein) et son pape".

 

(Nous allons d'ailleurs fournir toute la documentation à ce  sujet au fil du temps. )

 

Voir de la pernicieuse Sémiramis qui sera symbolisé par le monde des religions à démons par  : Isis, Astarthé, Vénus et finalement la vierge Marie.

 

Myriam a eu des enfants en grand nombre et cette déesse démoniaque de Lourdes et autres lieux n'est pas Myriam mais une déesse (ou daemon.)

 

Mais qui est Babylone la Grande? Il y a trois aspects de Babylone la Grande. Sur le plan politique tous les dirigeants issus de cette religion à mystère aujourd'hui dirigeants de tous ou presque les pays du monde et dirigeants répandus parmis les ordres templiers, francs maçons et illuminatis.

 

Sur le plan économique les banquiers et spéculateurs du monde entier ,également plongés dans les religions à mystères et mouvements déjà cités plus haut.New york en est la capitale

 

Sur le plan religieux on pourrait dire toutes les religions même israèlites quelquefois sont aussi partie prenante  des religions à mystères et ses mouvements qui s'y rattachent via une politique dite de laicité qui n'est qu'une tromperie , une dissimulation. Mais le représentant mondial de Babylone ayant un régne à partie d'une ville c'est le pape auquel d'ailleurs s'attachent aujourd'hui toutes les religions du monde à travers un oecunémisme inter religieux et interconfessionnel prétendu chrétien, même les mouvements évangéliques ont emboités le pas(presque tous sans exeption et ne parlons pas du protestantisme).  Entendons nous bien je suis évangéliste, mais je dénonce partout ou ca ne va pas.

 

Quand on pense que nos frères et soeurs sont- morts déchirés par les lions ou brulés sur des buchers par cette ignoble institution Romaine cette sixième puissance du monde eu rapport à l'histoire d'Israel. Et que des gens se prétendant(à tort) chrétiens osent comettrent de telles alliance "retourner au vomissement qu'ils avaient préalablement vomis" c'est une honte indescriptible du résultat causé par l'aveuglement des ames causé par l'ennemi de l'humanité appelé Lucuifer( et ses anges, car rappelons le il n'est pas présent partout ce monsieur).

 

Par amour pour nos frères et soeurs résistons à cette Babylone la grande soyons un jour des hommes et des femmes fiers de l'avoir été.

 

Notre politique humanitaire ne remplacera jamais l'évangile de Christ mais nous en écartera certainement, l'une nous tirant d'un coté; l'autre de l'autre.

 

L'homme ne remplacera jamais Dieu, ce qu'essaie de faire le système 666  le mondialisme  l'empire politique  ONU , l'empire économique new york Les Financiers  Londes ;  religieux Rome et l'oeucunémisme mondial.( Rappelons que vu ans le site "la religion laique" le 6 est un symbole des sages des lumières).

 

D'ailleurs le comble du comble c'est qu'en latin Pontifex maximus se traduit en chiffres  également par 666 (pontifex maximus ou chef des ponts : ponts politique, religieux, économique ; autorité dont étaient revétus les empereurs).

 

La bête n'est pas un homme dans Apocalypse 13 mais ce   chapitre nous parle de la résurgence de ce système romain inique 6 ème empire eu rapport à Israel et qui n'est d'autres que la puissance des illuminatis l' EUROPE avec un drapeau aux couleurs et symbole de Marie ou appelez la , la déesse Europe ou de l'Europe.

 

 Lisez 6-6-6.

 

Nous allons développer tout ca à travers de la documentation patience.

Nimrod fut en son temps un roi puissant sur la terre. Selon la légende, il devait son succès aux conseils de sa mère, SEMIRAMIS, qui fut divinisée. Sémiramis dérive de la racine hébraïque “semarama” (qui signifie: “confédération, unité organique”). Ainsi, Sémiramis est l’instigatrice de la construction de la tour de Babel édifiée grâce aux efforts conjugués des populations volontairement concentrées dans ce même lieu. Considérée comme la REINE du CIEL, dès l’époque de Nimrod (3000 av. J-C.), elle conserve ce rôle jusque sous le règne d’Hammourabi (1700 av. Jésus-Christ.).  

Cette Reine toujours Vierge est cependant représentée tenant dans ses bras Thammouz, un Fils qui n’a pas de père. A cette époque on célébrait annuellement la résurrection de Thammouz, miracle suprême que l’on attribuait à Sémiramis, la Reine du Ciel, qui aurait joué un rôle de médiatrice auprès des Dieux. C’est donc à elle que les monarques chaldéens vouaient un Culte et prétendaient devoir leur succès politiques et militaires.

 Les prophètes Jérémie & Ezéchiel en font mention:

«Tu affirmes que tu nous parles de la part du SEIGNEUR. Mais nous ne voulons pas t’écouter. Nous continuerons plutôt à faire tout ce que nous avons promis. Nous offrirons de l’encens et du vin à la déesse Astarté, la Reine du ciel. Nous avons toujours fait cela, ainsi que nos parents, nos rois et nos ministres, dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem. Nous avions alors assez à manger, tout allait bien pour nous, et nous ne connaissions pas le malheur. Mais un jour, nous avons arrêté d’offrir de l’encens et du vin à la Reine du ciel. Et depuis, nous manquons de tout et nous mourons par la guerre et la famine. Les femmes ont dit encore: «Quand nous offrons de l’encens et du vin à la Reine du ciel, est-ce que nos maris ne sont pas d’accord avec nous ? Quand nous faisons pour elle des gâteaux qui la représentent, quand nous lui offrons du vin, ils le savent bien. Mais Jérémie a dit à tous, hommes et femmes, qui lui avaient répondu de cette façon: C’est vrai, vous offriez déjà de l’encens dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, vous, vos parents, vos rois, vos ministres et les autres gens de Juda. Et le SEIGNEUR s’en est bien souvenu, il ne l’a pas oublié. Mais le SEIGNEUR n’a pas pu supporter vos actions mauvaises ni les choses horribles que vous avez faites. C’est pourquoi votre pays est devenu un tas de ruines, un lieu horrible, sans habitants, et on le prend comme exemple pour lancer une malédiction. Tout le monde peut voir cela aujourd’hui”.  Jérémie 44.16-22 (cf. aussi: Ezéchiel 8:14)

Le culte de la mère et de l’enfant est toujours directement ou indirectement associé à l’exercice du pouvoir temporel. La plupart des mythologies de l’antiquité en font état par le biais d’une légende qui ne varie jamais, et exalte une Vierge Divinisée qui donne le jour à un fils destiné à régner sur le monde. Seuls varient les noms attribués à la Mère et à l’Enfant : 

Isis et son fils Osiris en Egypte,
Isi et son fils Iswara en Inde,
Cybèle et sont fils Décius en Asie Mineure,
Irène et sont fils Plutus en Grèce,
La Fortune et son fils Jupiter Puer à Rome…

Plus tard, la Rome Catholique emprunta certains éléments de son culte aux mythologies de la Rome Païenne; l’on comprend mieux pourquoi elle fit de Marie la médiatrice et la Reine du Ciel. Le magistère de l’Eglise romaine reprenait à son compte une très ancienne tradition païenne à seul fin de se rendre populaire auprès des peuples qu’il désirait dominer. Ce faisant, il s’éloignait de texte biblique qui aurait dû servir de critère et édifiait un système religieux que plusieurs ont qualifié de “Babylonien”. C’est pourquoi beaucoup d’exégètes bibliques soutiennent que la nouvelle “Babylone” mentionnée dans le livre de l’Apocalypse n’est ni plus ni moins que l’EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE.

Cette “Babylone” est assise sur de “grandes eaux” (Apocalypse 17:1b).  

Ce qui signifie qu’elle exerce une autorité spirituelle incontestable sur des peuples, des foules, des nations, et des langues”, en leur imposant sa philosophie religieuse. Elle est à la fois Mystique (semblant de spiritualité) et Agnostique (elle renie la Foi; elle est apostate, c’est à dire très éloignée de ce qui était au départ).


Elle est ivre du sang de Saints (Les vrais disciples de Jésus-Christ) et du sang des Témoins de Jésus (17:-a).  

Un exégète britannique de la fin du 19ème siècle mentionne qu’au cours des âges, l’Eglise Romaine s’est rendue responsable de l’assassinat de plus de 50 millions de Témoins de Jésus-Christ. On comprend l’étonnement de Jean. Comme aurait-il pu supposer que cette “chrétienté” suscitée par Dieu pour manifester Christ au monde serait à l’origine d’un tel désastre ?! Dans ces temps de la fin, la religion officielle imposée aux hommes aura gardé les objectifs et les apparences d’un authentique culte au Vrai Dieu.
 
Il existe quantité d’autres indices qui nous permettent d’identifier qui est cette “Babylone”. Le culte de la Vierge Marie en est un parmi tant d’autres. L’Evangile ne lui attribue aucun privilège que celui d’avoir été la mère du Sauveur. Et ce privilège même ne lui confère aucun pouvoir permanent, aucun rôle spécial.

“Une femme élevant la voix au milieu de la foule dit: Heureuse les entrailles qui t’ont porté et les seins qui tu as sucés. Mais Jésus dit: Heureux plutôt ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent” (Luc 11:27 à 28)

Selon l’enseignement catholique, “Marie Immaculée, Mère de Dieu toujours Vierge à la fin de sa vie terrestre, a été élevée en âme et en corps à la Gloire céleste”.

Nous constatons que sur la croix, Jésus a confié sa mère à son disciple Jean (cf. Jean 19:25/27). Elle demeura chez lui environ 20 ans jusqu’à sa mort qui se situe vers l’an 54. Si cela eut été vrai, cela n’aurait pas échappé à Jean.  

Pourtant, Jean écrit dans son Evangile:

Nul n’est monté au Ciel, hormis Celui qui est descendu du Ciel, le Fils de l’Homme qui est au Ciel Jean 3:13

En réalité, ce dogme date de 1950 !!!

Le journal “Le Monde” écrivait le lendemain de la proclamation de ce dogme (le 1er Novembre 1950) : “L’Assomption de la Vierge est le premier dogme catholique qui ne puisse revendiquer aucun appui scripturaire. En effet, ni l’Ecriture, ni même les Pères des premiers siècles ne vous en diront le moindre mot”. 

L’Eglise catholique romaine a fait de Marie la co-rédemptrice. Le pape Paul VI a proclamé sur la place Saint Pierre à Rome à l’occasion de la clôture de l’année de la foi le 30 juin 1968, un credo dont nous extrayons les lignes suivantes: “Nous croyons que la Très Sainte Vierge de Dieu, nouvelle Eve, Mère de l’Eglise, continue au Ciel son rôle maternel à l’égard des membres du Christ en co-opérant à la naissance de la vie divine dans les âmes des rachetés”. 

La BIBLE DIT:  

“Il n’y a sous le ciel aucun autre Nom (Jésus) qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devions être sauvés...” Actes des apôtres 4:12

“Il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes: Jésus-Christ...” 1Timothée 2:5

Marie,  la « Myriam » biblique bien que choisie par Dieu n’est pas “pleine de Grâce” comme certains traduisent abusivement le texte, mais certes, “une grâce lui a été faite”, ce qui est très différent. 

Marie,  la « Myriam » biblique bien que choisie par Dieu n’est pas “Immaculée conception”, car elle a elle-même besoin d’un Sauveur (cf. Luc 1:48). 

Marie,  la « Myriam » biblique bien que choisie par Dieu n’est pas montée au Ciel. 

Marie la « Myriam » biblique bien que choisie par Dieu n’est pas co-rédemptrice. Nulle part on ne trouve cette notion dans toute l’Ecriture ! 

Marie la « Myriam » biblique bien que choisie par Dieu n’est pas “Mère de Dieu”. 

En 1854 le pape Pie IX défini le dogme de l’immaculée conception. Quatre ans plus tard, une apparition (Massiabelle) confirmait cette définition romaine d’une manière inattendue. A l’occasion du centenaire de cette définition, en 1954, le Saint Siège fit frapper une médaille commémorative.   

En 1830, la “Vierge” était apparue à “Saint Catherine Labouré”, fille de la Charité et lui confia une mission: faire frapper une médaille dont elle lui révéla le modèle: “Faites frapper une médaille sur ce modèle dit la “Vierge”, les personnes qui la porteront avec confiance recevront des grandes grâces... surtout en la portant au cou” 

Nous découvrons que cette “prétendue apparition” est devenue l’occasion d’une idolâtrie flagrante qui ne peut pas venir de Dieu le Père, de Jésus, ou du Saint-Esprit (cf. 2Corinthiens 11:14 & 15; Galates 1:6 à 9; 1Jean 5:20/21).  

Qu'allez-vous faire ?

Il se peut que la remise en question soit douloureuse. Mais la Bible affirme: “Les blessures d’un ami prouve sa fidélité” (Proverbes 27:6). Nous pouvons comprendre de deux manières ce proverbe: 

a) Il peut s’agir des blessures qui ont été infligées à cet ami “à cause de nous, ou pour nous”, et qui sont la preuve de son amour fidèle et indéfectible.
b) ou bien:
“les blessures qu’un ami nous inflige”, qui sont pour notre bien. En ce cas, il le fait sans ménagement, afin de nous faire réfléchir...

Quoi qu’il en soit, cet “ami” par excellence, c’est Jésus-Christ. Que faire donc ? 

Jean, le disciple bien-aimé de Jésus, l’apôtre de l’amour, déclare sans ambages :  

“Une voix venant du Ciel disait: SORTEZ du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez à pas à ses péchés et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au Ciel”. 

Il n’y a pas d’équivoque possible. Je note toutefois dans ces paroles que dans “Babylone”, Dieu a un peuple, qu’Il appelle “mon peuple”. Ce qui laisse présager que dans les Temps de la Fin quelque chose va se passer à Rome, probablement une scission dans cette Eglise, car nombreux sont ceux qui sont sincères et qui aiment la Vérité. 

La Foi d’Abraham a commencé quand ayant entendu qu’il devait quitter son pays,  l’ancienne Mésopotamie, plus tard, Babylonie, et qu’ IL L’A FAIT ! (Hébreux 11). Si les croyants de l’Église Catholique romaine disent être « enfants d’Abraham » par la foi… alors ils ne doivent pas hésiter un seul instant !

 

 http://fede-eglises.com/babylone.htm

Un témoignage d'un frère anciennement catholique et sorti de cette religion issue du paganisme et une insulte envers YHWH Yeshoua Dieu

Dans l’église catholique

    

     L’observation des miracles qui s’opèrent dans l’église catholique témoigne qu’elle est une cible privilégiée des démons religieux. Les apparitions mariales, les stigmatisés, les incorruptibles sont des exemples réussis de leurs supercheries. À ceci s’ajoute une foule d’apparitions apparemment sacro-saintes mais qui sont en réalité des pièges bien déguisés des démons religieux. Parmi ces apparitions, se comptent celles du Seigneur Jésus à Dozulé (France), à Sainte Brigitte qui donna naissance à la prière des quatorze oraisons que j’ai récitées durant des années ; et surtout (tenez-vous bien) les apparitions du Christ Jésus à soeur Faustine qui donnèrent naissance au culte du « Sacré-Cœur de Jésus » et aussi, le culte du « cœur douloureux et immaculé de Marie ».

 

     Le prophète du renouveau charismatique de ma paroisse relatait que pendant la communion des fidèles, il voyait aussi la Vierge Marie assise en reine sur un trône et que des anges l’entouraient et la nourrissaient… Aussi, un ancien prêtre de ma paroisse (mon cousin du pays Ashanti) m’a relaté le témoignage d’un de ses fidèles qui était réputé pour ses visions. Ce témoignage m’a paru banal à l’époque mais dix années plus tard, il constitue désormais le maillon d’une chaîne : selon lui, ce fidèle racontait que pendant la messe, lors de la consécration, il voyait des démons entretenir des rapports sexuels sur l’autel. Pendant que le prêtre levait le pain et le vin et disait : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang… » ; au moment où le miracle se produisait, à l’instant où le pain et le vin se transformaient en corps et sang du Christ ; à ces précieux moments, ils se trouvaient des démons qui s’accouplaient sur ce même autel de Dieu. Vous êtes libres d’interpréter cela selon votre entendement. Mais à mon avis, lorsque le Dieu Saint se manifeste dans un endroit, dans toute sa puissance et sa sainteté, aucun démon n’est suffisamment fou pour s’en approcher encore moins y pratiquer une intercourse sexuelle. Cet exemple est un témoignage qui démontre l’omniprésence des démons religieux au cœur  de l’église catholique même si nos yeux ne voient que beauté, pureté, et sainteté.

     Souvent, les hommes se livrent eux-mêmes aux démons religieux sans le savoir. Lorsque dans leur zèle ils s’adonnent à des pratiques non bibliques, les démons interprètent cela comme une invitation et en fin de compte, ces personnes deviennent des mystiques : par exemple, au cinquième siècle, des hommes choisirent la solitude et l’austérité ; rejetèrent les richesses et le confort de la vie pour se réfugier dans le désert dans le but de prier, de méditer et de jeûner. Il s’agit des moines catholiques qui attirèrent à eux des centaines d’ermites tous décidés de vivre dans la solitude. Certains d’entre eux furent canonisés par l’église catholique. Quand bien même cette vie monastique s’offrait de punir le corps en vue de parvenir à une certaine sanctification, je noterai cependant des attitudes rocambolesques, non-bibliques et qui sortent de l’ordinaire. Par exemple, certains moines ont passé toute leur vie, perchés sur des arbres. D’autres vécurent dans des grottes et Saint Antoine d’Égypte, considéré comme le fondateur du mouvement monastique a vécu dix ans dans des cimetières et dans des tombes toujours à la recherche de Dieu. Quel Dieu pensez-vous trouver dans un cimetière? Je citerai aussi le cas de Saint Simon S. qui a passé une partie de sa vie (de 422 à 459) accroché à un pylône et exposé à toutes les intempéries du désert de Syrie de nuit comme de jour. Imaginez-vous un pilier d’environ quinze mètres de hauteur et d’un mètre carré d’épaisseur taillé naturellement sur un roc volcanique. Imaginez un être humain qui s’y hisse pendant trente-sept ans sans jamais descendre… Comme conséquences, beaucoup d’entre eux reportent avoir été victimes de terribles attaques démoniaques… Même s’ils pensaient imiter le Christ qui a passé quarante jours dans le désert pour affronter le démon, il faudrait néanmoins remarquer que Jésus-Christ n’était pas un simple être humain et de surcroît, il était investi d’une mission providentielle très spéciale.

     Afin de porter un jugement critique, je ne manquerai pas de souligner l’exemple de l’homme du territoire des Géraséniens qui était possédé d’une légion de démons et qui vivait aussi dans des cimetières (Marc 5 : 1-17). De même, le Christ Jésus révèle que les endroits désertiques sont les lieux de prédilection des démons (Luc 11 : 24). Par conséquent, je dois conclure que ces moines pieux qui vivaient aussi dans les cimetières, dans le désert, sur les pylônes et sur les arbres étaient eux aussi sous l’influence des démons religieux même si leur vie se résumait à la méditation, aux jeûnes et à la prière.

    C’est ici que la réflexion de William B. se confirme : « Vous pouvez être sérieux dans la pratique de votre religion et être sérieusement dans l’erreur sans même vous en rendre compte. »

 

Un ami me faisait la remarque entre la similitude qu'il ya avait entre le système papal de la Watch tower et celui du vatican dont voici une trace historique. Je vous met le texte qui parle par lui même, sur la duplicité de ces organisations prétendant servir YHWH Dieu

 

 

 

SOURCE : Feuille Bibliothèque Nationale 1089. Vol II ; P.641-650 - Références Fond Latin N° 12558. Année 1550

 

 

 

"La lecture de l’Evangile ne doit être permise que le moins possible surtout en langue moderne et dans le pays soumis à votre autorité.

Le très peu qui est lu généralement à la messe devrait suffire et il faudrait défendre à quiconque d’en lire plus.

Tant que le peuple se contentera de ce peu, vos intérêts prospéreront, mais dès l’instant qu’on voudra en lire plus, vos intérêts commenceront à en souffrir.
Voilà le livre qui, plus qu’aucun autre, provoquera contre nous les rebellions, les tempêtes qui ont risqué de nous perdre.

En effet, quiconque examine diligemment l’enseignement de la Bible et le compare à ce qui se passe dans nos églises, trouvera bien vite les contradictions, et verra que nos enseignements s’écartent souvent de celui de la Bible et, plus souvent encore, s’opposent à celle-ci.

Si le peuple se rend compte de ceci, il nous provoquera jusqu’à ce que tout soit révélé et alors nous deviendrons l’objet de la dérision et de la haine universelles.

« Il est donc nécessaire que la Bible soit enlevée et dérobée des mains du peuple avec zèle, toutefois sans provoquer de tumulte." »

 

 

Tout le monde sait que le système papal maçonnique de la Watch tower emploie les mêmes méthodes "ne lisez pas autre chose que notre propagande tissée à Bethel" séparés et pourtant si semblables(rien ne ressemble plus au diable que satan lui même).


Mission-christ

 

 

312
L'empereur Constantin prend le pouvoir, il se convertit.

 

 Eusèbe de Césarée  (qui inventa les premiers papes: les douze premiers papes déclarés par l'Église sont des personnages imaginaires), donne à l'Église chrétienne de nouvelles structures.  

Progressivement seul le culte du Dieu chrétien est autorisé : C'est le début de la persécution religieuse en Europe.

Constantin réunit le concile de Nicée  La vierge Marie n'existe pas.

 

L'Église supprime la fête du baptême du Christ . Pâques est fixée un dimanche.

 

Puis, après avoir fait assassiner son beau-frère Licinius, son neveu, son fils Crispus et sa femme Fausta (ébouillantée vive), Constantin s'engage à fond dans le christianisme (mais sans se convertir) :

 

Il fait détruire les oeuvres païennes et hérétiques et finance la fabrication de nouveaux exemplaires de la Bible

 

Il donne aux gardiens du dogme l'occasion de réviser et corriger les textes : C'est à ce moment-là que la rédaction du Nouveau Testament est "définitive".

 

 La femme, relativement libre et émancipée sous l'empire romain verra progressivement son statut se transformer: L'Église considère (jusqu'à l'an 1000) la femme comme un déchet qui peut être battu, torturé, violé ou mis en esclavage. La femme n'a pas d'âme. 

 L'Église se structure et se hiérarchise: le premier pape est mis en place ce qui est contraire d'ailleurs à la Bible: Matthieu 23-9: "Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ.".


 

L'Église de Rome fait correspondre la date de naissance de Jésus-Christ avec la naissance de Mithra, dieu qui était célébré le 25 décembre au solstice d'hiver. L'Eglise avait d'abord choisi le 6 janvier, le 28 mars, le 19 avril et le 20 mai avant de fixer le 25 décembre

 

On fête pour la première fois la naissance du Christ le 25 décembre 

 

L'impératrice sainte Hélène, la mère de Constantin découvre, opportunément, le tombeau et le titulus (le petit panneau de bois accroché à la croix) de Jésus Christ! Ces découvertes permettront d'appuyer la religion chrétienne comme la religion de l'empire voulue par Constantin.

 

335
L'empereur Constantin remet au pape Sylvestre 1er la "Donation de Constantin" qui établit l'autorité spirituelle et temporelle de la papauté. En fait, cette histoire a été inventée en 775, le document est un faux grossier dénoncé en 1440

 

 

IVe siècle
St Jérôme se plaint de la falsification et du mélange des écritures

 

367
L'évêque Athanase d'Alexandrie dresse la liste des titres destinés à former le Nouveau Testament 


 

vers 380

 
St Jérôme écrit une lettre au pape Damase pour se plaindre des erreurs et des falsifications dans les évangiles. Cette lettre remet directement en cause le caractère "inspiré" ou divin" des évangiles puisqu'un de ses meilleurs adeptes reconnaît qu'elles sont truffées d'erreurs et de falsifications. Le pape Damase le charge de réviser les textes et d'écrire la vulgate. Source: BNF

 

 

380
Théodose Ier rend le christianisme obligatoire (écrit de Thessalonique) C'est une date importante. Contrairement à ce qu'affirme l'Eglise, la religion chrétienne, ce jour-là est deveuefficielle et obligatoire.

 

Ceux qui refusaient de se soumettre étaient privés de leurs biens, de leurs droits et exilés. 

 

381
Concile de Constantinople : L'Esprit Saint est divin.Pendant cinq siècles, Jésus sera représenté sur la croix en situation de triomphe, vêtu comme un roi, le regard brillant et visage serein. La représentation d'un Jésus supplicié sera beaucoup plus tardive.

 

385
Théophile est nommé patriarche d'Alexandrie. Avec le consentement tacite de l'empereur Théodose, il commence une violente campagne de destruction de tous les temples et sanctuaires non chrétiens en Égypte : à Alexandrie, les temples de Mythriade et Dyonisius puis en 391, la destruction du temple de Sérapis et de sa bibliothèque.

 

386
Saint Jean Chrysotome écrit : "Que chacun s'attache à gagner son frère, fallut-il user de violence (...) N'épargner rien pour l'arracher des filets du démon". Saint Augustin: "C'est la charité qui impose de sauver les gens malgré eux, qui impose la chasse à l'hérésie et donc l'intolérance"

 

 

392
Le patriarche Théophile fait détruire le temple de Dyonisos à Alexandrie: avec lui, 200 000 volumes partent en fumée! en 394 les jeux d'Olympie (nos jeux olympiques actuels) sont supprimés par les chrétiens, il faudra attendre 1896 pour les revoir. Leouveau Testament prend sa forme actuelle (sauf l'Apocalypse)

 

401
Saint Augustin, après avoir considéré la religion chrétienne comme une religion d'incultes, sest tourné vers le manichéisme puis finalement a été nommé évêque de Carthage, Docteur de l'Église, il est considéré comme le plus grand penseur de l'Église antique. Pourtant il passera une bonne partie de sa vie à détruire temples et statues antiques.

 

415

 
Hypathie, la dernière grande mathématicienne de l'école d'Alexandrie, par ailleurs fille de Théon d'Alexandrie, directeur de la bibliothèque, est  tuée par une foule de moines chrétiens inspirés par Cyrille, patriarche d'Alexandrie, que l'Église canonisera.


Son assassinat marque un tournant : Après sa mort, de nombreux chercheurs et philosophes quittent Alexandrie pour l'Inde et la Perse, et Alexandrie cesse d'être le grand centre de l'enseignement et de la science du monde antique.

 

 Désormais, la science régressera en Occident. Les travaux de l'école d'Alexandrie concernant les mathématiques, la physique et l'astronomie seront préservés, en partie, par les Arabes, les Perses, les Indiens et aussi en Chine.

L'occident, plonge dans l'obscurantisme et ne commencera à en sortir que plus d'un millénaire plus tard.

 

 

431
Concile d'Éphèse : Il définit la doctrine de l'incarnation : Dieu s'est fait homme, il a pris corps dans la vierge Marie "Mère de Dieu" : Finalement, Jésus n'est pas Dieu mais un homme... C'est la solution de Nestorius : Le Fils de Dieu est venu en quelque sorte s'installer dans l'enfant naissant mais sans subir le processus de la génération. Marie est définie "Mère de Dieu", on lui découvre une tombe adéquate et on lui bâtit une Eglise. Le canon des textes chrétiens est définitif: les quatre évangiles canoniques sont considérés comme authentiques, les autres, les apocryphes sont détruits ou discrédités

 

435
Code théodosien qui légalise le totalitarisme chrétien: les païens perdent leurs droits civiques. Il est légal de détruire les temples païens. La lutte contre les hérésies est encouragée. Persécution des juifs. Confiscation des biens non chrétiens. Source www.bible.chez-alice.fr: Université populaire de Caen 2004, Michel Onfray.


451
Concile d'Ephèse: Les évêques se battent  pour décider s'il y a, oui ou non, deux natures en Jésus-Christ. 


450
Les empereurs Théodose II en Orient, Valentinien III en Occident jettent les bases légales génératrices des mesures qui nous ont privés de la presque totalité des auteurs anciens. Une censure impitoyable exercée par les moines sur les manuscrits qui a duré presque mille ans. Les manuscrits, pour nous parvenir ont dû franchir une barrière juridique doublée d'une censure ecclésiastique.

 

 

451
Concile de Chalcédoine : La théorie n'est toujours pas au point : Le concile définit donc que le Christ est "vrai dieu et vrai homme et fils de Marie" : Comme ça n'est toujours pas clair, on nommera plus tard ce problème "le mystère de la sainte Trinité" et on n'en parle plus. La croix et la passion du  Christ sont "définitivement" fixées.Source www.bible.chez-alice.fr: "Encyclopædia Universalis"


VIe siècle
L'Église donne des noms aux rois mages , on les fête à l'Épiphanie récupérée de la fête des Saturnales où l'on tirait au sort un roi-bouffon grâce à une fève placée dans un gâteau.

 

527
L'empereur Justinien fonde le couvent de Sainte-Catherine dont la chapelle est supposée être construite à l'endroit précis où était le buisson ardent dans le Sinaï. Encore aujourd'hui, un moine arrose tous les jours le buisson en question.

 

529
Fermeture de l'académie de Platon à Athènes. Le savoir antique, violemment critiqué par les Pères de l'Église tel Saint Augustin, disparaît des esprits. Un voile tombe sur les sciences. Source  www.bible.chez-alice.fr: "Les nouveaux mondes du cosmos". Mayor / Frei.


532
L'empereur Justinien fait fermer l'école de philosophie d'Athènes, considérée comme le dernier bastion du paganisme. Désormais, l'obscurantisme et l'ignorance règnent en maîtres dans tout le bassin méditerranéen.

 

535
St Benoît fonde les bénédictins : Il écrit sa règle qui va codifier les observances à la base du monachisme occidental. En 1950, on s'apercevra que St Benoît avait simplement fait une compilation d'un texte antérieur : "Regula Magistri".

 

VIe siècle
Date du codex Borgianus qui diffère des plus anciens manuscrits que nous possédons du Nouveau Testament: les codex Sinaïticus et les codex Vaticanus. 

 

 

590

Grégoire I, dit Le Grand devient pape. Il invente la croisade. Outre la grammaire, il décourage ou interdit l'enseignement de la culture gréco-romaine en général, y compris les langues, la science, la philosophie et la mythologie. Maintenir le peuple dans l'ignorance permet de protéger les mensonges de l'Église

 

VII siècle

Fabrication du chemin de croix (Via Dolorosa) à JérusalemSource www.bible.chez-alice.frArte thema Corpus Christi


 680
Synode de Constantinople: l'Eglise décide de représenter Jésus par un jeune berger souriant et de le mettre sur une croix.

 
Le Concile de In Trullo : Demande la vénération de la croix et que le Christ soit représenté sous son aspect humain glorifié.  "Encyclopædia Universalis"


VII-XV siècle
Le "Moyen âge Chrétien". Profitant de la disparition des grandes bibliothèques romaines et de l'absence quasi-totale d'activité d'édition en Europe, l'Église obtient de fait un monopole sur l'ensemble de l'écrit et de l'information. Le peuple est laissé volontairement dans l'ignorance, on le décourage de lire la Bible au cas où il aurait accès à un exemplaire.

 

Les révoltes des paysans dans l'empire germanique plus tard en 1524 dont les revendications s'inspirent de la Bible diffusée en grande série grâce à Gutenberg quelques années auparavant montreront que l'Église a raison.

 

Dès le XIIIe siècle, l'inquisition interdira même formellement la possession de livres de l'Ancien Testament. Peu à peu, l'Église impose l'inquisition, le célibat des prêtres, le caractère obligatoire du mariage avant toute relation sexuelle.


C'est aussi à cette époque que se développe ce qui deviendra une tradition chrétienne : Brûler vifs des gens. Environ 1 million de "sorcières" seront brûlées au cours du moyen-âge. 

 

Rédaction de la "Donation de Constantin" : un document que l'empereur Constantin aurait remis en 335 au pape Sylvestre 1er et qui établit l'autorité spirituelle et temporelle de la papauté, la théocratie temporelle de l'Église: toutes les "îles" de la chrétienté appartiennent de droit au Saint-Siège. Un faux grossier qui sera dénoncé comme tel par L. Valla en 1440.

 

Ce document affirme que le pape a une primauté de juridiction sur l'Église toute entière. Le pape s'appuie sur ce document pour revendiquer les territoires de Rome et de Ravenne. Les catholiques romains s'en serviront pour justifier la doctrine de la primauté du droit divin du pape et de l'infaillibilité de son magistère. Cette doctrine sera érigée en dogme lors du concile Vatican 1 en 1870.

 

804
L'empereur chrétien Charlemagne convertit nombre de Saxons, en leur proposant le choix suivant : Se convertir au catholicisme ou avoir la tête coupée. Plusieurs dizaines de milliers de têtes tombent, avec la bénédiction de l'Église.

 

(http://www.bible.chez-alice.fr/h02.htm)

 


 

 

Un peu d'histoire

 

 

312
L'empereur Constantin prend le pouvoir, il se convertit.

 

 Eusèbe de Césarée  (qui inventa les premiers papes: les douze premiers papes déclarés par l'Église sont des personnages imaginaires), donne à l'Église chrétienne de nouvelles structures.  

Progressivement seul le culte du Dieu chrétien est autorisé : C'est le début de la persécution religieuse en Europe.

Constantin réunit le concile de Nicée  La vierge Marie n'existe pas.

 

L'Église supprime la fête du baptême du Christ . Pâques est fixée un dimanche.

 

Puis, après avoir fait assassiner son beau-frère Licinius, son neveu, son fils Crispus et sa femme Fausta (ébouillantée vive), Constantin s'engage à fond dans le christianisme (mais sans se convertir) :

 

Il fait détruire les oeuvres païennes et hérétiques et finance la fabrication de nouveaux exemplaires de la Bible

 

Il donne aux gardiens du dogme l'occasion de réviser et corriger les textes : C'est à ce moment-là que la rédaction du Nouveau Testament est "définitive".

 

 La femme, relativement libre et émancipée sous l'empire romain verra progressivement son statut se transformer: L'Église considère (jusqu'à l'an 1000) la femme comme un déchet qui peut être battu, torturé, violé ou mis en esclavage. La femme n'a pas d'âme. 

 L'Église se structure et se hiérarchise: le premier pape est mis en place ce qui est contraire d'ailleurs à la Bible: Matthieu 23-9: "Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ.".


 

L'Église de Rome fait correspondre la date de naissance de Jésus-Christ avec la naissance de Mithra, dieu qui était célébré le 25 décembre au solstice d'hiver. L'Eglise avait d'abord choisi le 6 janvier, le 28 mars, le 19 avril et le 20 mai avant de fixer le 25 décembre

 

On fête pour la première fois la naissance du Christ le 25 décembre 

 

L'impératrice sainte Hélène, la mère de Constantin découvre, opportunément, le tombeau et le titulus (le petit panneau de bois accroché à la croix) de Jésus Christ! Ces découvertes permettront d'appuyer la religion chrétienne comme la religion de l'empire voulue par Constantin.

 

335
L'empereur Constantin remet au pape Sylvestre 1er la "Donation de Constantin" qui établit l'autorité spirituelle et temporelle de la papauté. En fait, cette histoire a été inventée en 775, le document est un faux grossier dénoncé en 1440

 

 

IVe siècle
St Jérôme se plaint de la falsification et du mélange des écritures

 

367
L'évêque Athanase d'Alexandrie dresse la liste des titres destinés à former le Nouveau Testament 


 

vers 380

 
St Jérôme écrit une lettre au pape Damase pour se plaindre des erreurs et des falsifications dans les évangiles. Cette lettre remet directement en cause le caractère "inspiré" ou divin" des évangiles puisqu'un de ses meilleurs adeptes reconnaît qu'elles sont truffées d'erreurs et de falsifications. Le pape Damase le charge de réviser les textes et d'écrire la vulgate. Source: BNF

 

 

380
Théodose Ier rend le christianisme obligatoire (écrit de Thessalonique) C'est une date importante. Contrairement à ce qu'affirme l'Eglise, la religion chrétienne, ce jour-là est deveuefficielle et obligatoire.

 

Ceux qui refusaient de se soumettre étaient privés de leurs biens, de leurs droits et exilés. 

 

381
Concile de Constantinople : L'Esprit Saint est divin.Pendant cinq siècles, Jésus sera représenté sur la croix en situation de triomphe, vêtu comme un roi, le regard brillant et visage serein. La représentation d'un Jésus supplicié sera beaucoup plus tardive.

 

385
Théophile est nommé patriarche d'Alexandrie. Avec le consentement tacite de l'empereur Théodose, il commence une violente campagne de destruction de tous les temples et sanctuaires non chrétiens en Égypte : à Alexandrie, les temples de Mythriade et Dyonisius puis en 391, la destruction du temple de Sérapis et de sa bibliothèque.

 

386
Saint Jean Chrysotome écrit : "Que chacun s'attache à gagner son frère, fallut-il user de violence (...) N'épargner rien pour l'arracher des filets du démon". Saint Augustin: "C'est la charité qui impose de sauver les gens malgré eux, qui impose la chasse à l'hérésie et donc l'intolérance"

 

 

392
Le patriarche Théophile fait détruire le temple de Dyonisos à Alexandrie: avec lui, 200 000 volumes partent en fumée! en 394 les jeux d'Olympie (nos jeux olympiques actuels) sont supprimés par les chrétiens, il faudra attendre 1896 pour les revoir. Leouveau Testament prend sa forme actuelle (sauf l'Apocalypse)

 

401
Saint Augustin, après avoir considéré la religion chrétienne comme une religion d'incultes, sest tourné vers le manichéisme puis finalement a été nommé évêque de Carthage, Docteur de l'Église, il est considéré comme le plus grand penseur de l'Église antique. Pourtant il passera une bonne partie de sa vie à détruire temples et statues antiques.

 

415

 
Hypathie, la dernière grande mathématicienne de l'école d'Alexandrie, par ailleurs fille de Théon d'Alexandrie, directeur de la bibliothèque, est  tuée par une foule de moines chrétiens inspirés par Cyrille, patriarche d'Alexandrie, que l'Église canonisera.


Son assassinat marque un tournant : Après sa mort, de nombreux chercheurs et philosophes quittent Alexandrie pour l'Inde et la Perse, et Alexandrie cesse d'être le grand centre de l'enseignement et de la science du monde antique.

 

 Désormais, la science régressera en Occident. Les travaux de l'école d'Alexandrie concernant les mathématiques, la physique et l'astronomie seront préservés, en partie, par les Arabes, les Perses, les Indiens et aussi en Chine.

L'occident, plonge dans l'obscurantisme et ne commencera à en sortir que plus d'un millénaire plus tard.

 

 

431
Concile d'Éphèse : Il définit la doctrine de l'incarnation : Dieu s'est fait homme, il a pris corps dans la vierge Marie "Mère de Dieu" : Finalement, Jésus n'est pas Dieu mais un homme... C'est la solution de Nestorius : Le Fils de Dieu est venu en quelque sorte s'installer dans l'enfant naissant mais sans subir le processus de la génération. Marie est définie "Mère de Dieu", on lui découvre une tombe adéquate et on lui bâtit une Eglise. Le canon des textes chrétiens est définitif: les quatre évangiles canoniques sont considérés comme authentiques, les autres, les apocryphes sont détruits ou discrédités

 

435
Code théodosien qui légalise le totalitarisme chrétien: les païens perdent leurs droits civiques. Il est légal de détruire les temples païens. La lutte contre les hérésies est encouragée. Persécution des juifs. Confiscation des biens non chrétiens. Source www.bible.chez-alice.fr: Université populaire de Caen 2004, Michel Onfray.


451
Concile d'Ephèse: Les évêques se battent  pour décider s'il y a, oui ou non, deux natures en Jésus-Christ. 


450
Les empereurs Théodose II en Orient, Valentinien III en Occident jettent les bases légales génératrices des mesures qui nous ont privés de la presque totalité des auteurs anciens. Une censure impitoyable exercée par les moines sur les manuscrits qui a duré presque mille ans. Les manuscrits, pour nous parvenir ont dû franchir une barrière juridique doublée d'une censure ecclésiastique.

 

 

451
Concile de Chalcédoine : La théorie n'est toujours pas au point : Le concile définit donc que le Christ est "vrai dieu et vrai homme et fils de Marie" : Comme ça n'est toujours pas clair, on nommera plus tard ce problème "le mystère de la sainte Trinité" et on n'en parle plus. La croix et la passion du  Christ sont "définitivement" fixées.Source www.bible.chez-alice.fr: "Encyclopædia Universalis"


VIe siècle
L'Église donne des noms aux rois mages , on les fête à l'Épiphanie récupérée de la fête des Saturnales où l'on tirait au sort un roi-bouffon grâce à une fève placée dans un gâteau.

 

527
L'empereur Justinien fonde le couvent de Sainte-Catherine dont la chapelle est supposée être construite à l'endroit précis où était le buisson ardent dans le Sinaï. Encore aujourd'hui, un moine arrose tous les jours le buisson en question.

 

529
Fermeture de l'académie de Platon à Athènes. Le savoir antique, violemment critiqué par les Pères de l'Église tel Saint Augustin, disparaît des esprits. Un voile tombe sur les sciences. Source  www.bible.chez-alice.fr: "Les nouveaux mondes du cosmos". Mayor / Frei.


532
L'empereur Justinien fait fermer l'école de philosophie d'Athènes, considérée comme le dernier bastion du paganisme. Désormais, l'obscurantisme et l'ignorance règnent en maîtres dans tout le bassin méditerranéen.

 

535
St Benoît fonde les bénédictins : Il écrit sa règle qui va codifier les observances à la base du monachisme occidental. En 1950, on s'apercevra que St Benoît avait simplement fait une compilation d'un texte antérieur : "Regula Magistri".

 

VIe siècle
Date du codex Borgianus qui diffère des plus anciens manuscrits que nous possédons du Nouveau Testament: les codex Sinaïticus et les codex Vaticanus. 

 

 

590

Grégoire I, dit Le Grand devient pape. Il invente la croisade. Outre la grammaire, il décourage ou interdit l'enseignement de la culture gréco-romaine en général, y compris les langues, la science, la philosophie et la mythologie. Maintenir le peuple dans l'ignorance permet de protéger les mensonges de l'Église

 

VII siècle

Fabrication du chemin de croix (Via Dolorosa) à JérusalemSource www.bible.chez-alice.frArte thema Corpus Christi


 680
Synode de Constantinople: l'Eglise décide de représenter Jésus par un jeune berger souriant et de le mettre sur une croix.

 
Le Concile de In Trullo : Demande la vénération de la croix et que le Christ soit représenté sous son aspect humain glorifié.  "Encyclopædia Universalis"


VII-XV siècle
Le "Moyen âge Chrétien". Profitant de la disparition des grandes bibliothèques romaines et de l'absence quasi-totale d'activité d'édition en Europe, l'Église obtient de fait un monopole sur l'ensemble de l'écrit et de l'information. Le peuple est laissé volontairement dans l'ignorance, on le décourage de lire la Bible au cas où il aurait accès à un exemplaire.

 

Les révoltes des paysans dans l'empire germanique plus tard en 1524 dont les revendications s'inspirent de la Bible diffusée en grande série grâce à Gutenberg quelques années auparavant montreront que l'Église a raison.

 

Dès le XIIIe siècle, l'inquisition interdira même formellement la possession de livres de l'Ancien Testament. Peu à peu, l'Église impose l'inquisition, le célibat des prêtres, le caractère obligatoire du mariage avant toute relation sexuelle.


C'est aussi à cette époque que se développe ce qui deviendra une tradition chrétienne : Brûler vifs des gens. Environ 1 million de "sorcières" seront brûlées au cours du moyen-âge. 

 

Rédaction de la "Donation de Constantin" : un document que l'empereur Constantin aurait remis en 335 au pape Sylvestre 1er et qui établit l'autorité spirituelle et temporelle de la papauté, la théocratie temporelle de l'Église: toutes les "îles" de la chrétienté appartiennent de droit au Saint-Siège. Un faux grossier qui sera dénoncé comme tel par L. Valla en 1440.

 

Ce document affirme que le pape a une primauté de juridiction sur l'Église toute entière. Le pape s'appuie sur ce document pour revendiquer les territoires de Rome et de Ravenne. Les catholiques romains s'en serviront pour justifier la doctrine de la primauté du droit divin du pape et de l'infaillibilité de son magistère. Cette doctrine sera érigée en dogme lors du concile Vatican 1 en 1870.

 

804
L'empereur chrétien Charlemagne convertit nombre de Saxons, en leur proposant le choix suivant : Se convertir au catholicisme ou avoir la tête coupée. Plusieurs dizaines de milliers de têtes tombent, avec la bénédiction de l'Église.

 

(http://www.bible.chez-alice.fr/h02.htm)

 


 

 

radiopredication.ning[1].html
Document HTML 89.6 KB
Ecoute de l'Evangile
Quelques radios chrétiennes à écouter.
Soez bénis
radio-rfe[1].html
Document HTML 32.6 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0